Actua BD
Le site de référence pour la bande dessinée francophone





2006, l’année Spirou
5 janvier 2006

Partager sur Facebook Citer sur votre blog Version imprimable de cet article Version imprimable

2006, l'année Spirou

Cela fait 68 ans que le journal Spirou apporte bonne humeur et divertissement à ses lecteurs. Cet hebdomadaire, qui fut créé à l’initiative de Charles Dupuis le 21 avril 1938, a toujours ouvert ses pages aux jeunes auteurs pour que leur talent puisse éclore et s’imposer. Cette année, Spirou connaît une nouvelle refonte, avec en prime un retour en force du personnage sur le devant de la scène.

Le journal de Spirou a connu deux années particulièrement agitées après le rachat de Dupuis par le groupe Média-Participations. Quelques mois seulement après avoir donné de nouvelles couleurs au journal, son rédacteur en chef, Thierry Tinlot, démissionnait, laissant la place à Patrick Pinchart [1] et à un rédacteur-en-chef adjoint, Olivier Van Vaerenbergh.

Ce dernier assure depuis quelques semaines la fonction de rédacteur en chef ; Patrick Pinchart s’occupant désormais plus particulièrement du recrutement de nouveaux auteurs et de leur accompagnement dans la création d’histoires destinées au journal. Il participe également à la redynamisation du patrimoine des éditions Dupuis, un thème qui lui est cher.

Une direction bicéphale

Van Vaerenbergh constitue avec Pinchart un tandem de choix. Le nouveau rédac-chef de Spirou avait participé au lancement, pour le groupe Rossel (en association avec le Lombard et RTL-TVI), du magazine belge Pepper Plug, un magazine "branché" en phase avec les tendances actuelles. De son côté, Pinchart a acquis une profonde connaissance du monde de la BD, d’abord comme journaliste, puis comme responsable des éditions Dupuis.

Dans cette direction bicéphale, Pinchart gère la partie « BD » de l’hebdomadaire, tandis que Van Vaerenbergh en assure l’animation et la rédaction.

2006, l'année Spirou
Olivier Van Vaerenbergh & Patrick Pinchart
Photo (c) Nicolas Anspach

Ces derniers mois, le duo mitonnait une nouvelle formule destinée à relancer les ventes du journal. Ils avaient fait le constat du retour gagnant du magazine mensuel Pif Gadget et réfléchissaient au repositionnement de Spirou dans le paysage éditorial, notamment face à l’inusable Journal de Mickey [2].

Or, selon l’OJD - l’organisme de référence pour la certification des chiffres de tirage, de diffusion et de distribution de la presse sur le marché français - les ventes moyennes du magazine Spirou qui est, rappelons-le, un hebdomadaire, avoisinaient les 46.000 exemplaires par semaine (Chiffre 2004/2005 validé par l’OJD). En face, les ventes moyennes pour le mensuel Pif Gadget sont de 131.000 exemplaires (chiffre non validé par l’OJD et basé sur la seule déclararation éditeur) pour la même période [3]. Tandis que ceux de la formule hebdomadaire du Journal de Mickey, concurrent direct de Spirou, se portent à 162.000 exemplaires !

La relance de l’hebdomadaire de Marcinelle

Si l’on s’inscrit dans une période plus ou moins longue, il est intéressant de noter que le journal de Spirou a subi une relativement faible érosion de ses ventes ces dernières années, comparable à celle de la presse en général. Néanmoins, ces chiffres se traduisent, depuis 2001, par une vente moyenne de mille exemplaires hebdomadaires de moins. En comparaison, les chiffres de ventes du Journal de Mickey ont chuté, quant à eux, de seize mille unités.

La direction de Dupuis et la rédaction du journal ont décidé d’enrayer cette tendance et repartent à l’attaque, contribuant à leur tour à une relance de la BD en kiosque, telle qu’on la constatait depuis deux à trois ans.

La version actuelle du magazine Spirou, avec une pagination de quarante-huit pages, vit donc actuellement ses derniers jours. Le 25 janvier prochain, une formule plus moderne sera proposée dans les kiosques et aux abonnés. Spirou fait peau neuve : nouvelle maquette (pensée pour le public-cible du magazine, les enfants de 8 à 14 ans), nouvelle pagination (68 pages [4]) et enfin un nom plus actuel. Le magazine Spirou s’éclipsera pour faire place à Spirou HeBDo. Les fondements du magazine ont aussi été repensés et renouvelés.

"back to basic"

Ainsi, comme nous vous l’avions annoncé dans nos pages, les séries "historiques" du catalogue Dupuis s’apprêtent à faire leur grand retour dans Spirou HeBDo. "Back to basic" (retour aux fondamentaux), comme disent les stratèges du marketing. Huit des vingt pages supplémentaires de la nouvelle formule seront consacrées aux héros qui ont contribué à façonner l’image de marque des éditions Dupuis. Claude Gendrot, le directeur éditorial de la maison d’édition, nous confiait récemment que « gérer le passé d’une maison d’édition est tout aussi important que de s’occuper du présent et de dénicher de nouveaux talents ! ». Il y a une dizaine d’années, les éditeurs vivaient essentiellement sur les ventes des anciens titres du fonds : Gaston, Lucky Luke, les Schtroumpfs, Boule & Bill... De nos jours, le lecteur moderne, déjà sollicité par les 2.700 nouveautés qui se proposent à lui dans l’année, n’a plus forcément le temps de se pencher sur les grands classiques, quand il les connaît ! Car les albums de pas mal d’entre eux ont parfois disparu des rayonnages... Faute de place !

JPEG - 22.3 ko
La couverture du premier numéro de Spirou HeBDo.

Dans cette optique, Spirou HeBDo publiera donc prochainement des gags de Gaston Lagaffe et de Boule & Bill, ainsi que des anciennes aventures de Spirou & Fantasio, Natacha ou de Tif & Tondu. Les premiers numéros de la nouvelle formule accueilleront Lucky Luke (avec Tortillas pour les Dalton, sur un scénario de Goscinny !) et l’un des meilleurs récits des Schtroumpfs :Le Schtroumpfissime.

Spirou superstar

Les séries « tout public » du catalogue des éditions Dupuis continueront à être publiées dans l’hebdomadaire : Des Tuniques Bleues à Buck Danny, en passant par Parker & Badger, Nelson, Kid Paddle ou Violine. Le sommaire du journal devrait bien de contenir une aventure du héros éponyme tout au long de l’année : les trois albums réalisés par des auteurs invités y seront très probablement prépubliés en plus de la nouvelle aventure "officielle" du groom, qui se déroulera au Japon, réalisée par les repreneurs patentés de la série (Morvan et Munuera). Et ceci sans oublier les gags du Petit Spirou. Il n’est également pas exclu que les albums les plus marquants du groom, ceux dessinés par Franquin, y soient également publiés.

Du côté du rédactionnel, le journal s’étoffera de nouvelles rubriques : une gazette de l’insolite racontée en BD, des reportages, une rubrique musicale et multimédia et un « sitcom » en BD.

La rédaction de Spirou HeBDo à Angoulême

La date de lancement de la nouvelle formule correspond à celle de l’ouverture du Festival International de la BD d’Angoulême. La rédaction du journal et un bon nombre d’auteurs s’y rendront pour y réaliser "un quotidien", en partenariat avec La Charente Libre. Du 25 au 29 janvier prochain, les adolescents angoumoisins seront mis à contribution et participeront, avec les auteurs, à la création d’une double page dans le supplément du quotidien local consacré au Festival. On peut s’attendre à y découvrir des strips, des illustrations et des interviews d’un ton nouveau.

Le lancement de Spirou HeBDo constitue une première étape d’une année « très Spirou » pour les éditions Dupuis ! Nous vous en reparlerons... Oyez, braves gens, qu’on se le dise : en 2006, Spirou est de retour !


[1Qui avait déjà occupé ce poste entre 1987 et 1993.

[2Un hebdomadaire créé par Paul Winkler en 1934.

[3Son tirage et ses ventes sont évidemment en corrélation avec l’inventivité des gadgets « offerts » à l’achat du numéro. Certains de ceux-ci, tels les pois sauteurs, ont suscité un engouement du public, comme il y a une vingtaine d’années... D’autres numéros ont eu des ventes nettement plus modestes.

[4Symboliquement le même nombre que les 68 ans du journal !

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Un commentaire ?





Commande Albums - Qui sommes-nous ? - Rédaction - Conditions d'utilisation - Régie - Site réalisé avec SPIP