Aniss El Hamouri lauréat du prix révélation ADAGP / Quai des Bulles 2018 pour "Comme un frisson" chez Vide Cocagne

22 septembre 2018 0 commentaire

« Aniss El Hamouri, bien qu’il dessine depuis quelques années déjà, est donc une des belles révélations de cet automne. Il n’est d’ailleurs pas incongru de le découvrir grâce à Vide Cocagne, qui aime éditer de jeunes auteurs. » Nous écrivions ces mots il y a un peu moins d’un an. Nous ne sommes pas les seuls à estimer que le dessinateur a réalisé avec Comme un frisson une bande dessinée originale et marquante. Celui-ci vient en effet de remporter le Prix révélation - justement ! - ADAGP / Quai des Bulles.

Aniss El Hamouri lauréat du prix révélation ADAGP / Quai des Bulles 2018 pour "Comme un frisson" chez Vide Cocagne
Comme un frisson © Aniss El Hamouri / Vide Cocagne 2017

Ce prix, qui associe le festival de Saint-Malo Quai des bulles et l’ADAGP (Société des auteurs dans les arts graphiques et plastiques), distingue un auteur dit « complet » (ayant signé le scénario comme le dessin de son ouvrage) dont seulement trois livres au maximum ont été édités. Il est accompagné d’une somme de 5 000 euros et d’un portrait filmé par la chaîne de télévision arte. C’est l’an dernier Robin Cousin qui avait été récompensé pour Le profil de Jean Melville (Éditions FLBLB, 2017).

Comme un frisson raconte l’histoire tumultueuse et dramatique de Renata, jeune fille à fleur de peau dont la vie bascule au contact de révoltés. Aniss El Hamouri propose un récit mêlant réalisme et fantastique, où la sensibilité et la psychologie des personnages sont rendues avec finesse. Son style, également, fait l’originalité de son livre, comme nous l’avions souligné :

Le graphisme et les choix de composition d’Aniss El Hamouri correspondent parfaitement à son sujet. Son dessin est à la fois brut et fragile, en adéquation avec la personnalité de son héroïne. Nous pourrions le croire confus ou approximatif, mais il est en réalité précis et détaillé, en particulier dans les quelques pleines pages apparaissant au fur et à mesure du récit. Le trait tremble, mais virevolte et se révèle d’une grande expressivité, donnant une vie peu commune aux personnages. La composition des pages est elle aussi très variée, souvent éclatée, comme déchirée par la rage qui anime les protagonistes.

Le jury présidé cette année par Philippe Ramette et Élizabeth Garouste a donc fait son choix parmi dix titres. Il remettra le prix à Aniss El Hamouri lors de l’ouverture du prochain festival Quai des Bulles le 13 octobre 2018 (16 h 30, Palais du Grand large à Saint-Malo), puis pendant la soirée des Révélations de l’ADAGP, organisée au Centquatre à Paris le 24 janvier 2019.

Comme un frisson © Aniss El Hamouri / Vide Cocagne 2017

FH

Comme un frisson - Par Aniss El Hamouri - 16 x 22 cm - 168 pages en bichromie - couverture cartonnée, reliée - collection Soudain - Vide-Cocagne - parution le 22 septembre 2017.

Consulter le site de l’auteur & lire les premières pages de l’ouvrage.

Lire également sur ActuaBD :
- Robin Cousin lauréat du prix révélation ADAGP / Quai des Bulles 2017 pour "Le profil de Jean Melville" aux Éditions FLBLB
- Les 10 livres sélectionnés pour le Prix Révélation ADAGP / Quai des bulles 2018
- Intense et nerveux "Comme un frisson" d’Aniss El Hamouri

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?