Au bout du fleuve - Par Jean-Denis Pendanx - Futuropolis

9 septembre 2017 0 commentaire

Kémi vend de l’essence frelatée dans les rues de sa bourgade du Bénin. Son père est mort dans un accident, et son jumeau Yao a rejoint le Nigeria pour survivre. Résolu à le retrouver, Kémi se lance dans un long et pénible périple au fil du fleuve. Son seul atout : une intense détermination. Suffisant au regard de sa jeunesse et sa naïveté ?

Il arrive que le rythme des sorties nous fasse oublier certains albums importants. Ce récit magistral de Jean-Denis Pendanx, sorti au début de l’année, mérite ce retour. Entre feu et eau, au milieu des pollutions urbaines et des bruits incessants, le parcours de Kémi illustre le chaos d’une partie de l’Afrique. Quand les solidarités vacillent face aux escroqueries en tout genre, les vies semblent ballottées entre malédictions et apaisement.

Autant à l’aise dans l’illustration des paysages fluviaux que celle des trépidations des villes, l’auteur offre des planches d’une superbe finesse. Ses personnages possèdent une épaisseur poignante et nous emmènent dans ce voyage sans jamais nous lâcher.

Au-delà de la réussite formelle, de la maestria des couleurs et des cadrages, Pendanx évoque aussi en parallèle des réalités méconnues. Et il signe un récit de deuil qui aborde nos grandes interrogations humaines sous un angle inédit, rapprochant nos cultures occidentales des traditions africaines.

DT

Commander l’album sur Amazon.fr ou sur FNAC.com

Au bout du fleuve - Par Jean-Denis Pendanx - Futuropolis
© Futuropolis 2017

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?