Chantal Montellier crée le label « I Love #MeToo » et demande au gouvernement de l’appliquer à tous les livres

1er avril 2018 1 commentaire

La célèbre passionaria fondatrice du « Prix Artemisia pour la bande dessinée féminine » qui trouve un peu bizarre que peu d’éditeurs aient envoyé jusqu’ici leurs albums pour le Prix ce premier trimestre, a déposé la semaine dernière une AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) « I Love #MeToo » destinée à signaler les ouvrages « sans aucun contenu sexiste ».

« Il est temps d’agir contre le masculisme ambiant, nous dit-elle. D’ordinaire, je suis contre ce genre de procédé antidémocratique, mais il y a urgence : Je demande à Monsieur Emmanuel Macron de promulguer immédiatement une ordonnance pour ce faire. » a-t-elle déclaré. « - S’il en a les couilles ! » a-t-elle rajouté.

L’injonction est on ne peut plus claire.

DP

Chantal Montellier crée le label « I Love #MeToo » et demande au gouvernement de l'appliquer à tous les livres

IL N’EST PAS FRAIS, MON POISSON ?

Ben oui, c’était un poisson d’avril. Certains d’entre vous ont été attrapés. D’autres ont facilement déjoué le piège en regardant la date de la publication : 1er avril. Que les victimes de cette plaisanterie nous pardonnent de notre humour de potache.

En particulier Chantal Montellier qui a vraiment de l’humour.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :