Cher Moktar - Par Yann Madé - La boîte à bulles

9 janvier 2016 1 commentaire

Ce titre épistolaire annonce une lettre ouverte à un ami arabe et musulman, dans le contexte de l’après 7 janvier 2015, celui des attentats contre Charlie Hebdo et un supermarché cacher de Paris. Pour Yann Madé, le sujet est d’autant plus impliquant qu’il est un militant antiraciste de longue date. L’auteur, en parallèle de ses réflexions sur la violence actuelle et les murs qui s’érigent entre communautés et systèmes de pensée, évoque aussi beaucoup son passé.

Cher Moktar, c’est le pamphlet qui rencontre l’autobiographie avec un soupçon d’analyse politique. Yann Madé cite plusieurs essayistes [1] pour étayer son argumentation, et s’appuie sur des exemples précis vécus dans le sud de la France, surtout dans les années 1980, celles de son adolescence. La France des classes moyennes et populaires se croisait alors dans le milieu éducatif, et les communautés dialoguaient dans un esprit conciliant. Le propos de Madé ne manque ni de bon sens ni d’énergie, mais il est présenté d’une manière trop brute, sans respiration (certes, c’est une lettre, mais un peu longue), avec une tendance au trop-plein d’informations et de ressenti. Une construction un peu lourde à digérer.

DT

Commander l’album sur Amazon.fr ou sur FNAC.com

A lire aussi autour du même sujet :

Cher Moktar - Par Yann Madé - La boîte à bulles Où en est l’esprit de Charlie Hebdo ?

- L’Esprit du 11 janvier, une enquête mythologique - Par Serge Lehman & Gess - Delcourt

© la boîte à bulles 2016

[1Hannah Arendt, Samuel Huntington, Tobie Nathan

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :