Cintrée - Par Jean-Luc Loyer - Futuropolis

19 avril 2018 0 commentaire

Un travail inespéré s’offre au narrateur : responsable d’un service d’illustration, avec salaire confortable et même une apprentie à former. Après des années de galère, enfin un peu sécurité. C’est sans compter sur la stagiaire en question : fille du patron, elle se remet difficilement d’un séjour en hôpital psychiatrique, s’endort constamment et présente une humeur plus que changeante. Le dessinateur, plutôt humaniste et soucieux de bien faire, va tenter, à tout prix, d’aider la convalescente. Avec en point de mire un projet de BD qui raconterait sa vie cabossée.

Après plusieurs albums racontant le Nord dans ses misères sociales, Jean-Luc Loyer évoque cette fois une partie sa propre vie. Son noir et blanc assez élégant s’ouvre à un large public et reste précis sans chercher les fioritures. Et on appréciera sa charge contre les éditeurs, plusieurs fois laminés dans le récit. Mais l’ensemble, malgré sa sincérité, souffre de quelques longueurs. Trop pour sortir du lot désormais imposant d’albums du même genre.

DT
Cintrée - Par Jean-Luc Loyer - Futuropolis
Commander l’album sur Amazon.fr ou sur FNAC.com

Du même auteur :
- Sang Noir
- Noir Métal , au cœur de Metaleurop - (scénario Bétaucourt)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?