Comic Box s’arrête

2 avril 2017 2 commentaires

L’édito du numéro 104 de janvier/février 2017 était prémonitoire, Xavier Fournier cofondateur du mag et dernier rédacteur en chef en date, prévenait : "À l’heure où j’écris ces lignes, nous ne pouvons pas vous garantir qu’il y aura un Comic Box 105 (...) Il faut dire la vérité : nous ne sommes pas 100 % sûrs qu’il y ait un numéro de Comic Box après celui-ci."

C’est désormais officiel, Comic Box le premier magazine professionnel français entièrement consacré à la bande dessinée américaine s’arrête. Le périodique, hébergé par divers éditeurs depuis sa création en 1998, est habitué aux soubresauts éditoriaux. La rédaction promet à ses fidèles :"Vous le savez, Comic Box a déjà eu plusieurs vies, et si jamais la situation changeait, nous ne manquerions pas de vous le faire savoir, car c’est grâce à vous que ce magazine a tenu 19 ans."

C’est couru : dans les comics on ne sait pas vraiment mourir, donc il reste de l’espoir pour une nouvelle résurrection, mais quand même....

Les super-héros n’ont jamais été aussi présents dans le paysage, on peut dire la même chose de tous les personnages de BD au sens large. Pourtant, éditorialement, partout ça grince, ça craque, ça se fissure, pas de vrais progrès à l’horizon pour un média, la BD, qui pourtant brille par son universalité et son évidence. Alors, pathologie chronique à rater les trains qui passent, archaïsme, mainmises contreproductives ?

Cherchez l’erreur.

PA

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • Comic Box s’arrête
    2 avril 09:46, par MD

    C’est dommage, parce que leur dernière formule était indépendante d’un éditeur français de comics et couvrait donc toute l’actualité du genre, avec des articles fort érudits (notamment ceux de Xavier Fournier).

    Répondre à ce message

    • Répondu par Pascal Aggabi le 6 avril à  00:01 :

      Au fil des années, l’équipe de Comic box a multiplié les formules face à l’adversité avec une abnégation admirable. On peut les critiquer, et certains fans de comics ne se sont pas gênés pour le faire, mais on ne peut pas nier leur passion.
      Beaucoup leur doivent la qualité de leur culture comics.

      Répondre à ce message