Décès de Gérald Gorridge

10 mars 2018 1 commentaire
Décès de Gérald Gorridge
Gérald Gorridge
© Nicolas Guerin

Nous apprenons avec peine le décès inopiné de l’auteur de bande dessinée Gérald Gorridge, professeur de bande dessinée à l’École européenne supérieure de l’Image. Né en 1957, cet excellent pédagogue (il a participé à la création de l’atelier BD en 1980) aura marqué une génération de jeunes auteurs à Angoulême, qu’il suivait avec bienveillance et attention.

Son intérêt pour l’Asie l’a mené à faire découvrir au public français le travail du maître chinois He Youzhi et à créer des master classes de bande dessinée notamment à Hanoï.

Son travail d’auteur se distinguait par son esprit d’ouverture et par son éclectisme. Il avait publié des premières pages dans Métal Hurlant. On lui doit plusieurs ouvrages dans sa thématique favorite, l’Asie : Les Fantômes de Hanoï (Casterman 2006) et Rivière des Parfums (Carnets du Viêt Nam , 2009), mais également La Bande Dessinée pour les nuls (Ed. First) qui prolongeait son travail de pédagogue.

Nos pensées vont à Catherine, son épouse, à ses proches, à ses collègues, et à ses élèves à qui il va manquer assurément.

DP

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • Décès de Gérald Gorridge
    10 mars 13:15, par Thierry Leprévost

    C’est très triste cette disparition. On ne s’entendait pas toujours, on s’est même parfois engueulé quand j’étais étudiant, mais Gérald était éminemment sympathique et toujours souriant. On se croisait pas souvent, mais on avait plaisir à discuter, plus comme de vieux camarades. Adieu Gérald. Mes pensées vont à Catherine et à sa famille également.

    Répondre à ce message