Actua BD
Le site de référence pour la bande dessinée francophone





LES BREVES

Décès de Victor de la Fuente

4 juillet 2010

Partager sur Facebook Citer l'article sur votre blog Version imprimable de cet article Version imprimable

C’est entre autres par le blog de François Corteggiani que nous avons appris la disparition récente de Victor de La Fuente.

Le dessinateur avait débuté outre-Atlantique, avant de rejoindre l’Europe en illustrant entre autres des récits de Fleetway. Mais c’est surtout pour sa science du western que de La Fuente était réputé : Sunday, Amargo, Aliot avec Jodorowsky et Les Gringos avec Jean-Michel Charlier, puis Guy Vidal en présentant entre autres un vieux Blueberry rencontrant Pancho Villa en 1913.

S’il créa une série érotique pour Elvifrance, il se distingua également par ses évocations religieuses ou éducatrices. Sa contribution la plus emblématique fut sans doute pour Tex Willer, chez Bonelli.

Nous reviendrons prochainement plus en détails sur ses riches apports à la bande dessinée.

CLD

4 Messages : Participez à la discussion

  • Décès de Victor de la Fuente

    4 juillet 2010 18:27

    Un merveilleux dessinateur réaliste, avec une classe folle !

    repondre message

  • Décès de Victor de la Fuente

    5 juillet 2010 16:41, par la plume occulte

    Maintenant,c’est au tour de Victor De La Fuente ,quelle hécatombe pour la BD mondiale !

    Tout ça sent vraiment la fin d’une époque.

    Dernièrement après le décès d’Antonio Parras,je pensais justement à De La Fuente et à toute cette école de la BD espagnole(barcelonaise souvent) qui a marqué sont époque par sa virtuosité et dont on peut penser qu’elle fût la meilleure du monde dans une partie des années 80 dopée artistiquement par les années Movida.Ces immenses artistes maniaient la couleur et le noir et blanc comme personne,et on les a un peu trop oubliés ,pourtant...Pour Victor De La Fuente,je dois dire que pour moi il faisait partit des artistes dont je regardais le travail-fabuleux-quand il s’agissait pour moi de me "restaurer’ l’œil.Mais pourquoi je parle de ça et de lui au passé...

    repondre message

  • Décès de Victor de la Fuente

    5 juillet 2010 17:18, par Giff Wiff

    Et encore un monument du "classicisme" qui nous quitte.
    Pour ceux qui auront lu Pilote dans les années 70, Haxtur restera comme un symbole de la BD contestataire (et le témoin du mariage avant-date de la BD avec l’héroïc-fantasy). Tentative confirmée quelques années plus tard dans les premiers numéros d’A Suivre avec la saga Haggarth...
    Victor de la Fuente aura touché de sa grâce tous les genres : du fantastique (Matthaï-Dor)au western (Sunday, Amargo, Tex, Los Gringos), du religieux aux récits historiques, en passant par l’érotisme (Mortimer). Un de ces artisans ne répugnant à aucune tâche, et dont la "patte" inimitable vous transcende un guéridon en meuble Louis XVI. Question d’orgueil.
    Contre-partie de l’éclectisme, un manque de reconnaissance du public, incapable de suivre un parcours accidenté, au gré des pays et des éditeurs, sans oublier les scénaristes velleitaires (n’est-ce pas M. Jodorowsky, en peine sur la série Aliot ?)...
    En attendant une hypothétique intégrale, je vous conseille de chiner et traquer tous les albums épars et disparates du dénommé De la Fuente. Un Michel-Ange de l’art séquentiel ?

    repondre message

    • Répondu par Oncle Francois le 5 juillet 2010 à  20:37 :

      Un grand Maître du noir et blanc, scandaleusement oublié alors qu’il a travaillé des décennies à faire de la BD un art majeur, en toute modestie, sans provocation ni esbrouffe. Son Aliot avait une sacrée gueule, c’était pour moi une des rares séries lisibles de Jodo, dommage qu’il n’y ait eu qu’un album... Bien évidemment ses livres sont difficiles à trouver en France puisque les grands Edith "Heures du Malheur" préfèrent proposer ce qui se vend bien à un large public de niais. On sait ce qu’on perd, mais on sait encore mieux ce que l’on garde, hélas...

      repondre message





Commande Albums - Qui sommes-nous ? - Rédaction - Conditions d'utilisation - Régie - Site réalisé avec SPIP