Des Espaces vides - Par Miguel Francisco (trad. J.M. Boschet) - Delcourt

25 août 2017 0 commentaire

Miguel se sent à un tournant de sa vie. Celui qui dicte un devoir de mémoire. Il doit absolument raconter à son jeune fils le parcours de son père, et surtout de son grand-père, mystérieux émigrant vers l’Argentine, avant de revenir en Espagne à l’aube du règne de Franco. Tout en déroulant ces épisodes familiaux, Miguel gère tant bien que mal son propre exil, en Finlande, pour des raisons professionnelles.

Miguel Francisco Moreno a déjà, à l’approche de la cinquantaine, une longue carrière dans l’animation (la série Angry Birds), moins dans la BD. Il a choisi cette trame, autobiographique, pour y entrer davantage.

En dépit de sa grande compétence de dessinateur, sa capacité à fixer des caboches en une case, l’auteur peine à trouver son sujet. Entre la chronique familiale intimiste, la saga espagnole et le documentaire historique, il veut peut-être trop en faire (notamment cette curieuse scène qui mêle ébats érotiques à Helsinki et bombardements franquistes... ), surtout en ajoutant une part fictionnelle. Ce grand-père au très secret séjour argentin, ou bien le militantisme anarchiste de père en fils, auraient largement suffit à raconter cette part d’Espagne essentielle et tellement marquée au vingtième siècle, d’autant que depuis quelques années, les albums évoquant la guerre d’Espagne se multiplient.

DT

Commander l’album sur Amazon.fr ou sur FNAC.com

Des Espaces vides - Par Miguel Francisco (trad. J.M. Boschet) - Delcourt
© Delcourt 2017

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?