Actua BD
Le site de référence pour la bande dessinée francophone





LES BREVES

Dessiner, cela s’apprend, un cours de dessin de Benoit Springer

19 janvier 2013

Partager sur Facebook Citer l'article sur votre blog Version imprimable de cet article Version imprimable

Le "crowfunding" (le financement mutualisé d’une BD sur Internet du type Sandawe ou MMC) ne touche pas que les albums de BD, mais aussi l’enseignement, comme nous vous l’avions expliqué dans un précédent article, en août dernier.

Benoit Springer a réussi son pari. Son cours en ligne est maintenant financé. Le premier cours sur iPhone et iPad et en format ePub depuis septembre 2012. Les "élèvenautes" peuvent maintenant y accéder pour 2.69 euros la leçon.

La première leçon porte sur le croquis, la seconde sur le graphisme. L’auteur planche sur un cours d’anatomie et un autre de perspective.

DP

Dessiner 1 :

- pour iPad : https://itunes.apple.com/fr/app/dessiner-ca-sapprend-!-1-hd/id583704688?l=fr&ls=1&mt=8
- pour iPhone : https://itunes.apple.com/fr/app/dessiner-ca-sapprend-!-1/id586062033?l=fr&ls=1&mt=8
- ePub : https://itunes.apple.com/fr/book/dessiner-ca-sapprend-!-1-le/id586369859?l=fr&ls=1

Dessiner 2 :

- pour iPad : https://itunes.apple.com/fr/app/dessiner-ca-sapprend-!-2-hd/id583860649?l=fr&ls=1&mt=8
- pour iPhone : https://itunes.apple.com/fr/app/dessiner-ca-sapprend-!-2/id586062684?l=fr&ls=1&mt=8
- ePub : https://itunes.apple.com/fr/book/dessiner-ca-sapprend-!-2-le/id587328958?l=fr&ls=1

7 Messages : Participez à la discussion

  • Oui dessiner s’apprend avec la patience.
    Il suffit de dessiner régulièrement et de se motiver. C’est là le vrai talent.
    Il est aussi possible d’apprendre a dessiner en autodidacte.

    - Pit-

    repondre message

    • Répondu le 24 janvier 2013 à  17:32 :

      Dessiner régulièrement, mais aussi penser dessin. Passer tout ce que l’on voit autour de soi au travers du filtre du dessin. Se demander comment reprensenter l’intérieur des choses que l’on observe et ne pas en rester à une représentation formelle et superficielle. Et oui, on n’est pas obligé de passer par une école de dessin qui, à mon avis forme certes mais aussi déforme en enfermant les étudiants dans des carcans de pensée. Apprendre tout seul ou auprès d’auteurs est certes plus long mais le résultat est très souvent plus personnel. Beaucoup d’auteurs des anciennes générations sont autodidactes. C’est bien dommage que ce mot soit méprisé actuellement( et pas que dans la bd) au profit du diplôme à tout prix. Ce n’est pas le diplôme qui fait la valeur d’un homme mais ce qu’il fait de son talent.

      repondre message

      • Répondu le 24 janvier 2013 à  22:13 :

        Le probleme ce n’est pas de pas avoir de diplome (qui sert à rien en dessin), mais de ne pas avoir les réseaux que donne l’école, et pas de réseau, pas de boulot. Entre anciens d’Estienne, des arts A ou des Gobelins ça s’entraide et se file les places disponibles.

        repondre message

        • Répondu le 25 janvier 2013 à  11:01 :

          Oui enfin les réseaux ça fait pas tout.
          Si on estime que sortir d’une école donne plus de travail c’est une utopie (et je dirai encore heureux).
          Même si il y a des liens de copinages, il faut avoir un minimum de talent et de personnalité graphique pour exister sur le temps dans ce métier.

          repondre message

          • Répondu le 25 janvier 2013 à  16:32 :

            Si on estime que sortir d’une école donne plus de travail c’est une utopie


            Ce n’est malheureusement pas une utopie, et à talent égal ce sont ceux qui ont les réseaux qui ont les boulots.

            repondre message

            • Répondu le 25 janvier 2013 à  19:18 :

              Peut-être dans le cas de talents moyens (il y en a des tonnes !!) celui qui a des relations décochera-t-il le boulot. Mais ce sera un boulot moyen, de mercenaire, payé avec un lance-pierre (encore plus que d’habitude). Il ne vous reste qu’à avoir plus de talent que ce talent moyen qui, conjugué à l’incompetance des éditeurs, nous conduit à la surproduction actuelle. Visez l’excellence ! Aucune maison d’édition ne vous rejettera et les rayons des libraires ne s’en porteront que mieux.Quand aux réseaux pour faire des interventions dans les écoles ou les bibliothèques, oui il y en a, tout le monde peut y avoir accès, il suffit de se faire connaitre et être gentil auprès de son libraire car c’est lui souvent qui est contacté par ces institutions.

              repondre message

              • Répondu le 27 janvier 2013 à  20:15 :

                Vous êtes naïf. Pourquoi sont-ce toujours les mêmes auteurs moyens qu’on retrouve dans les albums collectifs ? Pourquoi dans les nouvelles collections sont-ce toujours des copains de directeur de collection qui font les premiers albums ? Pourquoi certains très bons auteurs n’arrivent-ils pas à faire publier leurs bouquins alors que des médiocres y arrivent sans difficultés ?

                repondre message





Commande Albums - Qui sommes-nous ? - Rédaction - Conditions d'utilisation - Régie - Site réalisé avec SPIP