Disparition de François Clauteaux, l’un des fondateurs du journal de Pilote

9 avril 2007 1 commentaire

On connaît bien le rôle des scénaristes Goscinny et Charlier et du dessinateur Albert Uderzo dans la création du Journal de Pilote. Mais les trois mousquetaires étaient cinq. A côté de ces créateurs, il y avait un financier, Jean Hébrard, et un homme de l’art, le journaliste François Clauteaux qui eut l’idée de Pilote, dès la Libération. On vient d’apprendre sa disparition le 25 mars 2007, par un communiqué des éditions Albert René.

« J’imaginais le journal de mes rêves, enrichi de mes déjà nombreuses expériences. Le contenu : enquêtes, reportages, interview, le format et l’aspect se rapprochant de Match. J’imaginais une double page documentaire dessinée ou photographique : " écorché " de machine, fresque historique, paysages. Toutes les matières scolaires s’y retrouveraient sous une forme attractive et, si possible, incitant à l’action. Enfin il y aurait une place importante laissée à des activités proposées aux lecteurs » écrivait-il.

Après un passage comme directeur de la communication chez Dop et chez Monsavon, il rencontre grâce à son ami Jean Hébrard les trois Pieds Nickelés de génie précédemment cités. Ensemble, ils vont révolutionner le monde de la bande dessinée avec le succès que l’on sait.

ActuaBD s’associe à Uderzo pour saluer ce grand homme.

DP

Photo : François Clauteaux par Donatien Clauteaux.

Disparition de François Clauteaux, l'un des fondateurs du journal de Pilote
Astérix par René Goscinny et Albert Uderzo
© Editions Albert René

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :