Donald Trump, super-héros de comics

1er avril 2018 2 commentaires

Si cela fait des années, bien avant même qu’il ne soit chef d’État, que Donald Trump apparaît dans les comics, le vent semble en train de tourner. Lassé d’y être moqué et parodié, il aurait entamé une contre-offensive dont la plus récente manifestation fut l’auto-censure observée chez Marvel en décembre dernier, du fait de la proximité entre le Président des États-Unis et Ike Perlmutter, PDG de Marvel Entertainment.

C’est donc du côté de la Maison des Idées que le futur, cette fois laudatif, du Président, devrait s’écrire. Avec le lancement d’une mini-série en douze épisodes dont la publication courra jusqu’au début de la campagne pour la réélection de Trump.

L’ancien homme d’affaire y apparaitra en superhéros, encapé aux couleurs du « Stars & Stripes » - c’est de circonstance -, le drapeau américain, et doté d’un pouvoir qui ne manquera pas de plaire à son électorat : la capacité à sortir toutes sortes d’armes des manches de son costume. C’est lui-même qui a posé les bases du projet.

Seul bémol : aucun scénariste ni aucun dessinateur de renom ne s’est pour l’heure manifesté pour s’atteler à l’ouvrage. Marvel devrait avoir recours à des dessinateurs philippins. Pour le scénario Alan Moore, taquin, s’est dit intéressé par la chose si on lui laissait une certaine liberté artistique. Il propose de lancer une « Ligue des Mégalomanes Extraordinaires » au sein de laquelle Trump se trouverait épaulé par Vladimir Poutine, Kim Jong-un et… Nicolas Sarkozy !

AP

IL N’EST PAS FRAIS, MON POISSON ?

Ben oui, c’était un poisson d’avril. Certains d’entre vous ont été attrapés. D’autres ont facilement déjoué le piège en regardant la date de la publication : 1er avril. Que les victimes de cette plaisanterie nous pardonnent de notre humour de potache.

Sauf M. Trump, évidemment.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :