Emmanuel Guibert reçoit le Prix ACBD

31 janvier 2013 3 commentaires

Ainsi que nous vous l’annonçions précédemment, l’Association des Critiques de Bande Dessinée (ACBD) avait récompensé Emmanuel Guibert pour L’Enfance d’Alan.

C’est en ce premier jour du 40e festival d’Angoulême qu’une courte cérémonie s’est tenue au CBDI, afin de remettre ce prix.

CLD

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

À propos d’Emmanuel Guibert, sur ActuaBD :

Emmanuel Guibert reçoit le Prix ACBD Lire l’interview d’Emmanuel Guibert : « À l’enfance d’Alan se mêle aussi l’enfance de mon propre enfant. »

- Emmanuel guibert, ambassadeur du Japon à Landerneau

- Avant la Guerre, l’Enfance d’Alan

- Emmanuel Guibert illumine Blois

- Les conversations d’un dessinateur et d’un photographe

- Résidence Japonaise pour Emmanuel Guibert

- « Dans notre récit, le vécu est le vecteur de compréhension » (entretien en février 2006)

- Le Capitaine Ecarlate

- Des nouvelles d’Alain

- Les Olives Noires T3

- Le Photographe T1, T2, T3, édition intégrale

Photo : CL Detournay

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  3 Messages : Participez à la discussion
  • Emmanuel Guibert reçoit le Prix ACBD
    31 janvier 2013 19:21

    Pourquoi c’est toujours les mêmes noms qui reçoivent toutes les récompenses ? Il y a plein d’auteurs tout aussi méritants (mais moins hype), quand on pense que Pénélope Bagieu vient d’être nommée chevalier des arts et des lettres alors que plein d’auteurs fabuleux sont ignorés, méprisés, ça me donne envie de vomir ou de pleurer.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Raph le 1er février 2013 à  03:35 :

      Pareil, ce serait risible si ce n’était pas aussi pathétique.

      Répondre à ce message

    • Répondu par Luc le 1er février 2013 à  06:25 :

      Toujours le même cercle d’initiés, copains et coquins, qui tourne en boucle

      Répondre à ce message