Frank Miller fait de la "propagande"

13 février 2006 0 commentaire

Frank Miller fait de la "propagande"Frank Miller, le créateur de Sin City, série récemment adaptée au cinéma avec sa collaboration, va revenir travailler sur Batman, l’un des personnages qui a fait sa réputation.

Dans Holy Terror, Batman !, un album de 200 pages, Miller va faire s’affronter Batman... et Al-Qaida. L’organisation terroriste s’attaque à Gotham, et le Chevalier Noir se fâche... Miller, qui écrit et dessine cet album en ce moment, a affirmé très sérieusement qu’il voyait bien cette histoire comme une véritable "propagande", au même titre que les comics des années 40 dans lesquels Captain America cassait la figure à Hitler.

On espère seulement que le scénario de Miller sera plus intelligent que ceux des comics auxquels il fait référence, qui étaient d’un niveau assez lamentable.

On ne peut s’empêcher de faire la comparaison entre ce projet (ou du moins, ce qu’en dit Miller) et les réflexions d’Alan Moore sur le sujet du terrorisme : dans l’une des anthologies parues aux USA peu de temps après les attentats du 11 septembre 2001 [1], Moore avait écrit une courte histoire mettant en perspective les affrontements idéologiques, refusant le "Vous êtes avec nous ou contre nous", rappelant la complexité du monde. Dans une autre anthologie, publiée par Marvel [2], il tire en une double page un parallèle entre les attentats terroristes sur le sol américain et toutes les autres villes qui ont connu des bombardements, en partant de Guernica jusqu’à Bagdad, en passant par Dresde ou Hiroshima. "Maintenant, nous sommes tous à Guernica", écrivait Moore.

Voilà bien ce qui le différencie d’un Frank Miller : l’auteur de Sin City semble ne pas pouvoir (ou ne pas vouloir ?) concevoir le monde autrement que dans un noir et blanc simpliste, et finalement très peu conforme aux réalités de ce monde. Aucune "propagande" n’a jamais dit la vérité.

FP

[19-11 Volume 1, Dark Horse Comics, 2002.

[2Heroes, Marvel, 2001.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?