Gilles Ratier reprend du service : une nouvelle édition pour le rapport Ratier !

1er avril 2018 1 commentaire

Le jeune retraité de la bande dessinée, personnalité de l’année 2017, a décidément du mal à raccrocher les crampons. Et ça tombe bien, car son rapport annuel consacré au marché de la bande dessinée manque terriblement aux amateurs du 9e art.

Mais s’il est bien décidé à reprendre du service, ce ne sera pas sous l’ancienne forme du rapport publié au sein de l’ACBD. Non, l’ancien secrétaire général de l’association, bien décidé à voler de ses propres ailes, cherchait depuis quelques mois un nouveau concept - et un nouveau support - pour promouvoir son rapport.

C’est chose faite désormais, grâce à un partenariat avec l’éditeur Panini, déjà sur le secteur de la bande dessinée via les comics et le manga. Mais c’est une autre facette de ce géant qui intéresse Gilles Ratier : les fameux albums Panini !

Car le rapport se présentera désormais sous la forme d’un fascicule avec des images autocollantes à collectionner. Tableaux, schémas, camemberts, bref tous les chiffres et toute l’infographie du rapport, mais aussi les si précieuses analyses de son auteur, dans de petites pochettes à acquérir chez votre marchand de journaux.

Et l’ami Gilles compte bien profiter de l’engouement prochain pour la future Coupe du Monde de football, cet été en Russie, moment fort pour les albums Panini, pour populariser et diffuser son rapport dans ce nouveau format. Souhaitons-lui bonne chance !

AP

IL N’EST PAS FRAIS, MON POISSON ?

Ben oui, c’était un poisson d’avril. Certains d’entre vous ont été attrapés. D’autres ont facilement déjoué le piège en regardant la date de la publication : 1er avril. Que les victimes de cette plaisanterie nous pardonnent de notre humour de potache.

En particulier Gilles Ratier qui a dû rassurer quelques-uns de ses lecteurs.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :