La Chute de Cuba - Par Morten Hesseldahl & Henrik Rehr - Presque Lune

4 octobre 2017 0 commentaire

Jan Stage (1937-2003), journaliste et écrivain danois, a traversé la seconde moitié du XXe siècle avec passion. Sensible aux idées défendues par les communistes, il quitte l’Europe et devient compagnon de route des révolutionnaires cubains. Accompagnant Che Guevara en Bolivie, il assiste à l’un des épisodes les plus symboliques des luttes fratricides ayant ensanglanté l’Amérique latine pendant la Guerre froide. Si cela marque le début de sa désillusion, voire de sa désespérance, il n’en conserve pas moins son engagement.

Morten Hesseldahl, lui-même écrivain et éditeur, a connu Jan Stage. Il en rapporte dans ce récit mis en images par Henrik Rehr la vie chaotique, partagée entre l’écriture, l’action et l’alcool. Se concentrant sur les passages les plus marquants de son existence, les deux auteurs redonnent vie à sa fougue et à ses contradictions.

La Chute de Cuba - Par Morten Hesseldahl & Henrik Rehr - Presque Lune
La Chute de Cuba © Morten Hesseldahl / Henrik Rehr / Presque Lune 2017

Le dessinateur Henrik Rehr, danois vivant à New York, confirme après Mardi 11 septembre (Vents d’ouest, 2003) et Gavrilo Princip (Futuropolis, 2014), son goût pour les récits à la teneur historique. Son noir et blanc et son découpage relativement classiques, s’adaptant à l’action et au ton de la narration, conviennent à un ouvrage mêlant histoire et biographie et usant d’un ton assez mélancolique pour un témoignage sobre et réaliste.

La Chute de Cuba © Morten Hesseldahl / Henrik Rehr / Presque Lune 2017

FH

La Chute de Cuba - Par Morten Hesseldahl & Henrik Rehr - Titre original : The Cuba Fall - Traduit de l’anglais par Christine Laferrière - Collection Lune Froide - 20 x 27 cm - 84 pages en noir & blanc - broché, couverture cartonnée - parution le 13 juillet 2017 - commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC.

Lire les premières pages de cet ouvrage.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?