Les aventures du héros de J.F. Parot adaptées en BD à titre posthume

25 juillet 2018 0 commentaire

La mort de Jean-François Parot avait attristé la communauté littéraire et les fans de Nicolas Le Floch, son personnage fétiche. Les aventures de cet inspecteur de police continueront néanmoins de les ravir : Parot avait donné son accord il y a quelques mois pour adapter son œuvre en bande dessinée chez Robinson, le nouveau label BD d’Hachette Livre. Cette adaptation est prévue pour le 22 août.

Jean-François Parot, né à Paris, a toujours gardé un grand amour pour cette ville. Il est mort le 23 mai 2018 à Missillac, où il passait sa retraite après une carrière de diplomate. En 2010, il intègre l’Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire. Non content d’être diplomate, ethnologue, homme de lettres et auteur, c’était aussi un historien passionné par le XVIIIe siècle.

Les aventures du héros de J.F. Parot adaptées en BD à titre posthume
Nicolas Le Floch © Parot - Dobbs - Chaiko (Robinson)

Ainsi, il n’est pas étonnant que le principal attrait de sa série de romans sur Nicolas Le Floch réside dans la précision apportée au tableau du Paris de ces années. En 1761, le jeune Nicolas Le Floch quitte sa Bretagne natale où il était clerc de notaire après des études à Saint François-Xavier de Vannes, pour entrer au service de M. de Sartine, le chef des affaires secrètes de Louis XV. Il est recommandé par son parrain, le marquis de Ranreuil, dont il apprendra bien vite qu’il est en réalité son père. Le lieutenant de police de Sartine lui confie une première affaire impliquant un cadavre rue des Blancs-Manteaux et un commissaire corrompu, qu’il va résoudre en compagnie de son adjoint, l’inspecteur Pierre Bourdeau. C’est un récit d’ascension social et d’intrigues amoureuses au coeur de l’Histoire : chaque épisode s’inscrit dans une période politique particulière qui influe sur son déroulement, et Le FLoch ira même jusqu’à rencontrer le Roi, récompensé pour le succès de son enquête.

Nicolas Le Floch © Parot - Dobbs - Chaiko (Robinson)

Ces romans ont été portés sur le petit écran par France 2, et cette adaptation télévisée a rassemblé 3 millions de téléspectateurs par épisodes avant de s’essouffler un peu. Aujourd’hui, c’est au tour de la bande dessinée d’accueillir l’inspecteur dont les aventures se vendent à plus de 60 000 exemplaires à chaque tome.

Nicolas Le Floch © Parot - Dobbs - Chaiko (Robinson)

L’adaptation en BD a été confiée au duo Dobbs (scénariste) et Chaiko (dessinateur). Cela ne sera pas leur première collaboration : ils ont fait ensemble la biographie de François 1er (Glénat) ou encore Méchants : les grandes figures du Mal au cinéma et dans la pop culture (Hachette Pratique). Chaiko a notamment dessiné des aventures d’Hercule Poirot ; ce n’est pas la première fois qu’il adapte un célèbre polar en bande dessinée. Quant à Dobbs, il s’emparait déjà de l’histoire d’un inspecteur avec Scotland Yard.

Nicolas Le Floch © Parot - Dobbs - Chaiko (Robinson)

CB

Nicolas Le Floch © Parot - Dobbs - Chaiko (Robinson)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?