MANGeATABLE - Par Mattt Konture, Eric Arnaud & alii - La Table Edition

20 février 2017 0 commentaire

"Une anthologie de bandes dessinées dessinées en bandes" : c’est ainsi qu’est sous-titré ce pavé de 596 pages, auto-édité à l’automne 2016 par Mattt Konture, Eric Arnaud et une quarantaine d’auteurs de la BD alternative française. "Encore un truc de beatnik" nous direz-vous. Eh bien oui : c’est d’ailleurs écrit en page de garde.

MANGeATABLE - Par Mattt Konture, Eric Arnaud & alii - La Table Edition
© La Table Edition 2016

Le projet est clair mais pas si simple à mettre en œuvre. Konture et Rico eurent un jour l’idée, dans leur atelier - galerie En traits libres de Montpellier, de réunir des dizaines, voire des centaines de pages de bandes dessinées créées collectivement. A deux, à trois ou en bande, leur élaboration se veut expérimentale, libre, joyeuse, et surtout pas conceptuelle ou dogmatique.

Le livre est une sorte de "mangalternatif". Nous retrouvons en effet la pagination, la taille et le papier chers aux ouvrages japonais. Mais il s’agit avant tout d’une anthologie - forcément partielle malgré sa monumentalité - de la bande dessinée underground française de ces trente dernières années. Pas moins d’une quarantaine d’artistes sont représentés. Outre les deux compères sus-cités, nous pouvons trouver des dessins de Jean-Christophe Menu, Patrice Killoffer, Julie Doucet, Camille Besse, Sophie Crumb et tant d’autres.

© La Table Edition 2016

Certaines pages ont été dessinées pour ce MANGeATABLE, alors que d’autres ont été ressorties des tiroirs de L’Association, d’Arbitraire, du Dernier Cri ou extraites de fanzines et graphzines aujourd’hui disparus, sinon oubliés. Il en résulte la sensation d’une immersion dans un univers qui n’a pas vraiment ni totalement franchi la porte des "gros" éditeurs, qu’on le déplore ou que l’on s’en réjouisse.

"Improvisant des cases comme les groupes de musiciens improvisent des morceaux", les dessinateurs ont pour point commun de laisser libre cours à leur imagination. Nous trouvons donc de tout dans ce MANGeATABLE. Des dessins en pleine page, des histoires en une page, des récits courts, des délires graphiques, des échanges, des moments trash comme des instantanés pop.

Il faut ouvrir ce livre sans plan d’abordage. On peut le lire de bout en bout en se laissant entraîner dans un maelström de contre-culture. On peut aussi le feuilleter ou en lire quelques pages de temps en temps, sans même forcément chercher à relier les histoire entre elles : à l’expérience de la création peut répondre l’expérimentation de la lecture.

Le collectif a aussi souhaité maîtriser sa production, en s’auto-éditant. Il a pour cela fondé une maison d’édition associative, nommée bien évidemment La Table, en octobre 2016. Puis il a imprimé son livre à 1 000 exemplaires, toujours à Montpellier, en novembre. Il cherche maintenant à le diffuser, mais sans passer par les circuits habituels. Pour se procurer cet ouvrage (20 euros, plus 6 euros pour un envoi postal), il faut donc s’adresser directement à Mattt Konture ou Eric Arnaud, via Facebook ou en utilisant l’adresse latable.edition@gmail.com. Il faut reconnaître que la démarche n’est pas banale !

© La Table Edition 2016

FH

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?