MEL Publisher révèle ses premières estampes et lithographies

7 juin 2018 3 commentaires

MEL Publisher a présenté ses premières estampes et lithographies d’auteurs de bande dessinée et d’art contemporain sur son site de vente le mercredi 6 juin 2018. Le label d’édition créé par Michel-Edouard Leclerc promeut selon ses mots « un art plus accessible et populaire. »

« C’est une aventure personnelle. J’en ai toujours eu le projet, encouragé par des amis artistes, rencontrés depuis 20 ans que ce soit au cours de leur passage dans les Espaces Culturels ou dans les festivals parrainés par notre enseigne », déclare Michel-Edouard Leclerc sur son site internet.

MEL Publisher révèle ses premières estampes et lithographies
Emmanuel Guibert signe Cilento, une oeuvre dont on peut suivre les étapes de création sur la chaîne YouTube de MEL Publisher.
C’est dans le prestigieux atelier Idem que Lorenzo Mattotti a fait imprimer Nell’Acqua, lithographie en trois couleurs.

Les œuvres portent la signature de Françoise Pétrovitch, Christophe Blain, Hervé di Rosa, Alain Séchas, Barthélémy Toguo, Lorenzo Mattotti, Stéphane Blanquet, Luciano Castelli, Emmanuel Guibert, Art Spiegelman, Agnès Thurnauer et Winshluss. La totalité de la collection sera présentée du 17 au 21 septembre à Paris.

CB

Une sélection d’estampes est exposée chez Artcurial, partenaire du label.

Voir en ligne : LE SITE DE MEL PUBLISHER

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • "promeut un art plus accessible et populaire." ?

    De 1000 à 4000 euros la litho, ce n’est pas vraiment le cas...

    Répondre à ce message

    • Répondu par hosni le 7 juin à  23:43 :

      En effet, et c’est quoi le rapport avec la BD ?

      Répondre à ce message

      • Répondu par Matthieu V le 8 juin à  15:47 :

        Certaines lithos ont été dessinées par des auteurs de BD. C’est suffisant comme lien, non ?
        je n’ai aucune idée de la normalité ou non du prix de ces affiches lithographiques, je ne dois pas être du public cible. Mais c’est incontestablement de l’art.

        Répondre à ce message