Quatrième Festival de la BD de la région de Bruxelles Capitale

3 octobre 2005 0 commentaire

Décidément, Bruxelles n’arrête pas de fêter la BD ! On n’a pas eu le temps de souffler entre la Quinzaine de la BD, le Festival Tintin, les célébrations Astérix… que voici la quatrième édition de « Comics Festival », le festival de la région de Bruxelles-Capitale qui aura lieu du 7 au 9 octobre prochain.

Festival de Bruxelles ? Pas exactement. De Saint-Gilles plutôt. Saint-Gilles est une banlieue proche de Bruxelles : elle longe les célèbres Marolles et c’est sur son territoire que se trouve la Gare du Midi. Mais il est vrai que le bourgmestre de Saint-Gilles a longtemps été Charles Picqué, aujourd’hui l’homme fort du Parti Socialiste bruxellois et président de la Région Bruxelles-Capitale.
Pour ceux qui ne sont pas au fait des subtilités de la politique belge, il faut seulement retenir que 70 (septante, s’il vous plaît !) auteurs de BD seront présents, parmi lesquels quelques grands anciens auxquels il sera rendu hommage : Jean Graton, Gérald Forton, Hermann, Jacques Martin, Walthéry, Attanasio… et Eddy Paape qui habite Saint-Gilles et que l’on espère remis sur pieds…

La plupart de ces auteurs auront prêté des originaux à une exposition Oncle Paul à la Maison du Peuple. Les studios Graton ont fourni en planches l’exposition Michel Vaillant qui montre essentiellement leur dernier travail China Moon, tandis que Forton a également prêté ses originaux à une exposition Gérald Forton à la maison du Peuple ! Trois auteurs de la nouvelle génération seront également exposés : Olivier Grenson, Ersel et Francis Carin.

Ce qui marque cette édition, c’est la réhabilitation du Prix Saint-Michel créé par André Leborgne, animateur de la revue Rantanplan (la première revue spécialisée en BD en Belgique) et qui a été un des animateurs les plus actifs du fandom belge dans les années soixante et soixante-dix. Cette récompense consacre l’ensemble d’une œuvre d’un auteur de bande dessinée. Le premier lauréat avait été, en 1971, Edgar-Pierre Jacobs, suivi de Morris, puis d’Hergé. D’autres grands auteurs ont été honorés par ce prix de façon sporadique, au gré des événements bédéphiliques bruxellois.
Cette année, c’est Jean graton qui emporte la palme, tandis qu’ Albert Uderzo reçoit un prix spécial : le prix Prestige Saint-Michel qui lui a été remis lors de son passage à Bruxelles le 23 septembre dernier. On s’accroche aux branches comme on peut.

Quatrième Festival de la BD de la région de Bruxelles Capitale
Uderzo, peu après avoir reçu le prix Prestige Saint-Michel
Photo (c) Philippe Cauvin

Nous souhaitons le meilleur succès à ce festival balbutiant. Mais on aurait espéré un dossier de presse, comme un site internet, mieux structuré, moins brouillon.

Mais bon, comme on dit en Charentes, Angoulême ne s’est pas fait en un jour…

DP

Voir en ligne : Le site internet du « Comic Festival de Bruxelles »

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?