S.O.S. Bonheur, saison 2 - volume 1 - Par Griffo & Desberg

7 avril 2018 0 commentaire

Imaginant une société dictatoriale, inspirée des pires fascismes et des dystopies à la 1984, le SOS Bonheur original avait fait date, le savoir faire des auteurs emportant le morceau. On retrouve, 30 ans après, Griffo au dessin, mais Van Hamme n’est plus là, Stephen Desberg reprenant le flambeau.

En plusieurs épisodes indépendants, nous redécouvrons donc un quotidien où le racisme est banalisé, et les individus entièrement sous contrôle. La Corée du Nord version capitaliste, avec la délation érigée en dogme national.

Le propos est toujours aussi radical, et le bouchon poussé un peu loin, mais le scénario de cette saison 2 gagnerait à quelques subtilités pour convaincre. Hormis les allusions au terrorisme islamiste, le récit reste en terrain connu. Dans chaque épisode, un personnage fait le choix de la lutte pour la liberté, et l’épilogue lance une piste qui relie les fils.

Plutôt décevant au final, et une inspiration générale qui se tourne plutôt vers un public ado.

DT

Commander l’album sur Amazon.fr ou sur FNAC.com

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?