Sorties de secours - Par Joyce Farmer (trad. N. Bertrand) - Delcourt

20 septembre 2016 0 commentaire

Lars et Rachel vieillissent ensemble, paisiblement, dans leur petite maison bringuebalante de Los Angeles. Leur fille Laura passe régulièrement leur donner un coup de main, prendre des nouvelles. Et justement, côté santé, la situation décline. Rachel commence à manifester des pertes de mémoire, une sensation permanente de faim, une fatigue qui semble l’emprisonner...

Dans un récit plein de douleur et de compassion, Joyce Farmer raconte la fin de vie de ses parents, l’un après l’autre, dans un long processus irréversible. Une œuvre de deuil et de catharsis, à peine nimbée d’une pudeur apaisante. Car non seulement l’auteure elle-même approche les 80 ans, mais cet album lui a demandé dix ans de travail.

Voilà une lecture difficile, qui exige du lecteur une réflexion profonde et évoque forcément ses propres deuils. Robert Crumb, cité sur la couverture, salue avec une ferveur immense ce travail, qui est en plus, le seul véritable album BD de Joyce Farmer. La fin de l’ouvrage,qui décrit les soins palliatifs de Lars, est particulièrement poignante. Soucieuse de livrer une œuvre utile, l’auteure donne conseils et références pour ceux qui voudront aller plus loin sur ce thème.

Personne ne pourra dire que la BD reste un art mineur, de divertissement et de jolis dessins rigolos après avoir refermé Sorties de secours. Il nous a paru, même huit mois après sa sortie en France, indispensable d’en évoquer la force narrative et l’empathie marquante qu’il suscite.

DT

Sorties de secours - Par Joyce Farmer (trad. N. Bertrand) - Delcourt
© Delcourt 2016

Commander l’album sur Amazon.fr ou sur FNAC.com

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?