Stan Lee donne une leçon sur l’art du caméo !

12 mai 2015 0 commentaire
Stan Lee donne une leçon sur l'art du caméo !
Capture d’écran. DR

Décidément rien n’arrête l’inaltérable Stan Lee qui semble avoir volé son pouvoir régénérateur à l’inoxydable Wolverine et qui fourmille de projets.

Né il y a déjà 93 printemps, le jour des saints innocents, il multiplie, comme un jeune homme plein de fougue, les interventions promotionnelles. La sienne de promotion, il faut bien rajouter. Cet excellent VRP de lui-même, et accessoirement des super-héros qui ont fait sa gloire -et sa fortune !- n’a jamais considéré les comics autrement que comme un business. Il compte, dit-on, autant d’amis que de détracteurs, peut-être même bien plus de détracteurs !

Mais on ne peut pas plaire à tout le monde et à l’impossible nul n’est tenu. En tout cas, du talent Stan Lee en a. Ne serait-ce que celui de détecter et faire fructifier celui des autres, et de flairer comme personne l’air du temps. Un talent enviable... Mais voilà-t-il pas que le sémillant nonagénaire se pique aujourd’hui de donner, en plus de ses multiples activités, une leçon de... caméo !

Caméo ? Mais qué qu’c’est qu’ça ?!.. Tout simplement l’apparition plus ou moins furtive d’une personnalité dans un film ou une série TV, destinée à adresser un clin d’œil aux fans complices, qui en redemandent... Le réalisateur Alfred Hitchcock en lança la mode. Dans les adaptations de comics ce sont souvent des auteurs emblématiques, dont Stan Lee !

Stan lee est la star incontestée dans le domaine : son savoir-faire dans le genre fait des envieux. Peut importe ! Le cher Stan, pas rancunier, explique pour la postérité cet art si difficile. Bon d’accord : c’est pour une publicité, pour une marque de voiture ; mais mise en scène par Kevin Smith, truculent réalisateur fan de comics de la première heure, qui n’a jamais économisé sa peine pour en faire la promotion, principalement dans ses films à la couleur si particulière.

Comment ça, on s’en doutait qu’il y avait une affaire de gros sous ? C’est pas bien grave, vous savez, c’est l’intention qui compte, et ça s’est fait avec le cœur...

Donc dans cette pu...Heu pardon [cette vidéo, Stan Lee, le maître respecté du genre, transmet son précieux savoir en la matière : il a même créé, si l’on en croit cette vidéo, une école en bonne et due forme pour ça, et initie consciencieusement des candidats à la gloire, dont le réalisateur Kevin Smith-reconnaissable à sa casquette à l’envers, ici des deux côtés de la caméra, ou encore Lou Ferrigno, culturiste qui a incarné l’incroyable Hulk sur le petit écran."Je ne suis pas devenu le plus grand acteur de caméo du monde du jour au lendemain explique Stan Lee le professeur. Il a fallu des années de travail acharné."

Vraiment, comment ne pas le croire ?... Autodérision. Oui, c’est sûr, dans ce domaine, Stan Lee est vraiment le plus grand.

PA

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?