Treize albums sélectionnés pour le "Prix Tournesol 2017"

26 décembre 2016 3 commentaires
Treize albums sélectionnés pour le "Prix Tournesol 2017"
Félix Fernandez est Tryphon Tournesol dans "Tintin et les oranges bleues"

Depuis 1997, le "Prix Tournesol" est remis lors du Festival d’Angoulême, fin janvier. Même s’il ne fait pas partie du palmarès officiel, il peut se prévaloir d’une certaine cohérence et d’une belle longévité.

Ce "Prix Tournesol", dont le secrétaire est Yves Frémion (écrivain, critique de bande dessinée et qui fut, notamment, élu au Parlement européen), a été créé à l’initiative du parti Les Verts, devenu Europe Ecologie Les Verts. Il vise à récompenser un album ayant une dimension écologique forte. Mais il s’est également ouvert à d’autres problématiques politiques et sociales : citoyenneté, droits des minorités, égalité... Parce que l’écologie est un sujet encore trop rarement traité en bande dessinée ?

Le Trashed de Derf Backderf (éditions çà et là) attend donc son successeur. Treize livres ont été sélectionnés. Rendez-vous à Angoulême pour connaître le lauréat.

- Bascules, de Patrick Lacan (éditions Objectif Mars)
- Ce qu’il faut de terre à l’homme, Martin Veyron (Dargaud)
- Colère nucléaire II & III, Imashiro Takashi (Akata)
- Doigts d’honneur, Révolution en Egypte & droits des femmes, Ferenc & Bast (Boîte à bulles / Amnesty international)
- Gandhi, Sachin Nagar & Jason Quinn (21g)
- Grand Est, Franck Biancarelli & Denis Robert (Dargaud)
- Hôpital public, collectif (Vide cocagne)
- La Légèreté, Catherine Meurisse (Dargaud)
- Le mari de mon frère, Tagame Gengoroh (Akata)
- Politique qualité, Sébastien Vassant (Futuropolis)
- Qui descendra les poubelles ?, Nat Mikles (Rue de l’Echiquier)
- Les Seigneurs de la terre I, Luca Malisan & Fabien Rodhain (Glénat)
- Spirou : la lumière de Bornéo, Franck Pé & Zidrou (Dupuis)

FH

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • La Légèreté de Catherine Meurisse est un bon livre, mais que fait-il dans cette sélection ? Quel rapport avec le Prix Tournesol ?

    Répondre à ce message

    • Répondu par Frédéric HOJLO le 27 décembre 2016 à  20:12 :

      Ce prix s’est ouvert aux valeurs de justice sociale par exemple. D’où une sélection pas centrée uniquement sur l’environnement. C’est mon hypothèse quoi qu’il en soit.

      Répondre à ce message

      • Répondu le 27 décembre 2016 à  22:41 :

        Néanmoins je ne vois pas en quoi La Légèreté de Catherine Meurisse (très bon livre au demeurant) présente une référence aux valeurs de justice sociale.

        Répondre à ce message