Über T.1 - Par Kieron Gillen et Caanan White - Panini Comics

23 juin 2015 2 commentaires

Nous sommes le 24 avril 1945, Staline est aux portes de Berlin. Alors que l’issue de la guerre est proche, un rebondissement vient inverser le rapport de force : les Übermensch, les surhommes.

Et si l’apparition du premier super-héros patriotique n’était pas né aux États-Unis avec Captain America mais en plein cœur de l’Allemagne nazie ?

C’est dans ce contexte que Kieron Gillen nous vend ce nouveau projet indépendant toujours en cours de publication chez Avatar Comic, éditeur réputé pour la violence qui caractérise son catalogue.

Über n’échappe pas à la règle et, très vite, le feu de la guerre est ravivé suite à l’apparition des surhumains nazis. Les corps s’entassent, mutilés et défigurés, alors que la Seconde Guerre mondiale sous l’ère Gillen atteint de nouveaux sommets dans l’horreur et l’indicible.

Personnages sans intérêt, narration lourde qui rend la lecture de l’album pénible, scènes de massacres gratuites qui ne servent qu’à choquer, et peut-être également à réveiller le lecteur d’un état léthargique certain, cet ouvrage ne marquera vraisemblablement pas les esprits. Dans un registre similaire, nous nous tournons davantage vers les travaux de Warren Ellis et Juan Jose Ryp, toujours chez Avatar, et adaptés par Milady, No Hero et Black Summer

MZ

Über T.1 - Par Kieron Gillen et Caanan White - Panini Comics Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :