Une vidéo nous emmène dans les coulisses de DC Comics et de l’événement éditorial Dark Knight III : The Master Race.

8 octobre 2015 0 commentaire

Dark Knight III : The Master Race, le chapitre final de la trilogie Dark Knight, écrit par Brian Azzarello sur un script original de Frank Miller, avec Andy Kubert au crayon et Klaus Janson à l’encrage, c’est le grand événement du moment dans le monde des comics. Surtout que pour l’éditeur DC Comics, il s’agit de ne pas se rater après le léger trou de deux millions de dollars dans les comptes prévisionnels de l’exercice 2014-2015 qui a grippé les rouages de la machine...

Alors c’est le branle-bas de combat. On fourbit les armes,surtout promotionnelles, et on se lance à l’assaut sans y aller de main morte sur les effets d’annonces : "Le plus grand projet de l’année, probablement du siècle" lance sans détour à l’occasion Dan Didio le directeur éditorial en chef de l’éditeur de Batman et Superman, dans un élan peu contrôlé d’enthousiasme débordant !

Une vidéo nous emmène dans les coulisses de DC Comics et de l'événement éditorial Dark Knight III : The Master Race.
Dan Didio et Jim Lee, les directeurs éditoriaux en chef de DC Entertainment, présentent en détails ’Dark Knight III : The Master Race.’
Capture d’écran.

Ce lyrisme exubérant si familier dans le monde des comics quand il s’agit de faire l’article et titiller les fans est à voir dans une vidéo -en anglais désolé- du DC All Access, l’appendice informatif de l’éditeur, où, avec l’autre directeur éditorial de DC Jim Lee, Didio, plonge dans les coulisses de Dark Knight III : The Master Race pour explorer la genèse de la série, occasion de montrer furtivement des pages intérieures et les couvertures variantes associées à chaque distributeur de comics différents, ce qui rendra la chasse aux couvertures particulièrement frénétique et complexe pour les collectionneurs avides,ce qui est le but du jeu.On peut en voir certaines encore inédites ICI

Mais ActuaBD.com a l’œil partout et pour vous en donner plus vous offre deux liens qui vous permettrons de regarder posément les meilleurs visuels qui apparaissent subrepticement à l’écran. D’abord par le biais du site web spécialisé dans la pop culture Cosmicbooknews ; ensuite en jetant encore un œil sur le site d’information sur les comics Bleeding Cool qui permet de compléter ce tour d’horizon.

JPEG - 39.4 ko
Batman est toujours aussi énervé, attention les gencives.
(c) DC Comics

DiDio révèle dans la vidéo que l’histoire a commencé quand DC à contacté Frank Miller à propos de sa création Carrie Kelley (la version féminine de Robin le coéquipier apprenti-héros habituel de Batman, ici dans la version futuriste du personnage décrite dans The Dark Knight Returns) que Didio souhaitait faire vivre dans l’événement éditorial de DC le "New 52."

Miller a plutôt suggéré de faire une nouvelle histoire avec la continuité à la place. Initialement, DiDio avait exercé des pressions pour faire une série sur le "Dark Knight Universe" montrant de nombreux personnages fixés dans cette continuité. Mais, petit à petit, l’idée a évolué vers Dark Knight III : The Master Race.

JPEG - 43.4 ko
​DK III fait l’affiche pour la convention de la New York Comic-con de ce début de mois d’octobre.
(c) DC Comics / Comic Con

De son côté, Jim Lee, la méga-star des comics, salue la capacité du dessinateur Andy Kubert (le fils de Joe) d’émuler la narration de Miller, comme il salue le travail de l’ encreur Klaus Janson, déjà à l’œuvre sur The Dark Knight Returns, la série originale. Janson dont la ligne particulière assure le lien de la trilogie,dans la continuité du travail graphique de Miller.

Déjà, dans le communiqué de presse destiné à présenter cet événement DC marquant le 30e anniversaire de The Dark Knight Returns, l’éditeur annonçait en long et en large à la Comic-Con International de San Diego 2015, que : "Avec en bonus une foule d’artistes invités spéciaux, The Dark Knight III : The Master Race sera la conclusion épique du classique de Miller sorti en 1986, désigné par le Time Magazine comme l’un des « dix plus grands graphic novel de tous les temps ». Comic book qui, entre 2001 et 2002, avait connu une première suite : Batman : The Dark Knight Strikes Again, avec seul Miller aux manettes.

JPEG - 77 ko
Frank Miller et Andy Kubert posent pour la photo.
DR

The Dark Knight III sera publié en huit numéros de 32 pages, dont 16 pages spéciales "Dark Knight Universe", un mini-comics apposé au centre. Chaque comics "Dark Knight Universe", toujours coécrit par Azzarello et Miller, mettra en vedette alternativement les artistes et les personnages invités spéciaux choisis par Miller lui-même.

"Nous voulons livrer une conclusion étonnante à ce corps de travail séminal et passionnant et nous espérons que cela inspirera la prochaine génération d’artistes de la même façon qu’il nous a déjà inspiré nous-mêmes"claironne alors DC.

JPEG - 54.1 ko
La couverture enveloppante 100% Frank Miller du 1er mini-comics consacré à Ray Palmer alias The Atom, disponible dans le numéro un de ​DK III.
(c) DC Comics

C’est là que selon le dessinateur Andy Kubert : "Frank Miller et Brian Azzarello ont élaboré une telle histoire incroyable pour DK III, je suis vraiment honoré d’être associé avec eux sur ce projet, avec Klaus Janson. Je suis un fan, avec les fans, embarqué dans un grand tour de piste ! "

"Toute occasion de travailler avec Frank Miller est un événement heureux pour moi" a déclaré Janson à son tour. On se souvient pourtant qu’il s’étaitt brouillé durablement avec Miller en 1986 pendant la réalisation de DKR, qui ne fut pas un long fleuve tranquille après les deux premiers numéros, puisqu’ensuite, Miller insatisfait a ré-encré de nombreuses cases des numéros suivants

"Lorsque nous ajoutons les talents de Brian Azzarello et Andy Kubert au mélange, nous avons les ingrédients parfaits pour réaliser quelque chose de vraiment mémorable. Ce sera incroyable ! " nous dit-on encore. Puisqu’on nous le dit...

La sortie de Dark Knight III : The Master Race est prévue pour le 25 novembre 2015. Une traduction en bonne et due forme ne devrait pas trop tarder à arriver chez nous sous la bannière de Urban Comics.

PA

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?