Angoulême 2010

  • L’année 2010 s’annonce périlleuse pour le Festival. La mairie subissant des coupes sévères de la part de l’état est obligée réduire ses dépenses. En supprimant une enveloppe technique de 140.000 euros sur l’édition 2010, somme finalement trouvée auprès d’autres institutions, la mairie a ouvert la crise. Le Festival a décidé de communiquer sur ce différend. A quelques semaines d’un renouvèlement de contrat avec la mairie, est-ce la meilleure tactique ? La nomination à la tête de l’association du festival de Denis Olivennes, le directeur du Nouvel Observateur et auteur d’un rapport sur le numérique pour Nicolas Sarkozy, dans le contexte des régionales qui auront lieu cette année dans une région dominée par les amis de Ségolène Royal, donne un tour politique à cette crise. Pendant ce temps-là, le nouveau Musée de la bande dessinée vit les premiers mois de sa jeune existence.

  • 6 février 2010 9 commentaires

    L’hôtel Saint-Simon d’Angoulême a accueilli l’exposition Fabrice Neaud. Aux antipodes des polémiques suscitées par son degré d’implication dans l’« autofiction », son homosexualité revendiquée ou son rapport d’amour-haine à l’égard de sa ville d’adoption, examinons-la d’un œil rasséréné. Les travaux destinés (...)

  • 5 février 2010 3 commentaires

    Comme souvent (toujours ?) dans son œuvre, Blutch n’a pas choisi la facilité. Pour l’exposition qui lui était consacrée pendant le dernier Festival d’Angoulême, le Président du jury proposait aux visiteurs un accrochage de dessins. Une manière d’exprimer ce qui sous-tend son processus créatif : la (...)

  • 2 février 2010 1 commentaire

    Au Manga Building d’Angoulême, une exposition était dédiée à One Piece, le best seller shônen d’Eiichirô Oda, qui met en scène Luffy au chapeau de paille et son équipage de pirates, en quête du fabuleux trésor donnant son nom au titre. Celle-ci s’est-elle égarée sur « la route de tous les périls » ou (...)

  • 1er février 2010 4 commentaires

    Le traditionnel point presse des organisateurs du Festival dimanche en fin de journée a été avant tout l'occasion pour eux de se féliciter du déroulement de la 37ème édition du FIBD. Les spectateurs avertis purent toutefois déceler en filigrane quelques indications sur l'avenir de la (...)

  • 31 janvier 2010 4 commentaires

    Comme chaque année, l’Académie des Grands Prix de la ville d’Angoulême s’est réunie ce matin pour choisir celui qui rejoindra le cercle fermé des auteurs récompensés pour l’ensemble de leur œuvre. Le jury a élu Baru, auteur engagé, en dehors des modes. Un choix fondamentalement populaire, tant Baru a choisi (...)

  • 31 janvier 2010 13 commentaires

    Baru succède à Blutch. L'auteur de « Quéquette Blues » et de « L'Autoroute du soleil » présidera en 2011 le 38e festival de la BD d'Angoulême.

  • 30 janvier 2010 4 commentaires

    Les Tuniques bleues, la série de Raoul Cauvin et de Willy Lambil, est mise à l’honneur sur la place de l’hôtel de ville d’Angoulême. Cette exposition didactique est présentée par le Festival de la BD d’Angoulême, en partenariat avec Unicef.