Actua BD
Le site de référence pour la bande dessinée francophone





Nos dossiers | Festival International de la bande dessinée d’Angoulême
Angoulême 2010


L’année 2010 s’annonce périlleuse pour le Festival. La mairie subissant des coupes sévères de la part de l’état est obligée réduire ses dépenses. En supprimant une enveloppe technique de 140.000 euros sur l’édition 2010, somme finalement trouvée auprès d’autres institutions, la mairie a ouvert la crise. Le Festival a décidé de communiquer sur ce différend. A quelques semaines d’un renouvèlement de contrat avec la mairie, est-ce la meilleure tactique ? La nomination à la tête de l’association du festival de Denis Olivennes, le directeur du Nouvel Observateur et auteur d’un rapport sur le numérique pour Nicolas Sarkozy, dans le contexte des régionales qui auront lieu cette année dans une région dominée par les amis de Ségolène Royal, donne un tour politique à cette crise. Pendant ce temps-là, le nouveau Musée de la bande dessinée vit les premiers mois de sa jeune existence.



Angoulême 2010 : l’instant média de la BD
Angoulême 2010 : l’instant média de la BD

Janvier est, grâce au Festival d’Angoulême, devenu le mois de la BD, celui où les médias ouvrent largement leurs colonnes au 9ème art alors qu’il se trouve généralement relégué en queue d’actualité tout au long de l’année.

(suite...)


Angoulême 2010 : L’hommage aux Tuniques bleues
Angoulême 2010 : L’hommage aux Tuniques bleues

Les Tuniques bleues, la série de Raoul Cauvin et de Willy Lambil, est mise à l’honneur sur la place de l’hôtel de ville d’Angoulême. Cette exposition didactique est présentée par le Festival de la BD d’Angoulême, en partenariat avec Unicef.

(suite...)


Angoulême 2010 : Un Fauve d’Or Pour Sempé, Julien Neel et Éric Buche distingués.
Angoulême 2010 : Un Fauve d’Or Pour Sempé, Julien Neel et Éric Buche distingués.

Grande première au Festival de la BD, une cérémonie d’ouverture s’est tenue hier soir au Théâtre d’Angoulême. Blutch, président pour quelques heures encore, a officiellement ouvert la 37e édition du festival, et a remis un Fauve d’or à Jean-Jacques Sempé récompensant l’ensemble de se son œuvre. Peu de temps auparavant, Julien Neel avait décroché le Fauve Jeunesse pour le cinquième album de Lou, et Buche recevait le prix des écoles d’Angoulême pour Franky Snow.

(suite...)


<i>Nés en URSS</i> :  la bande dessinée russe en terre charentaise !
Nés en URSS : la bande dessinée russe en terre charentaise !

Fidèle à sa tradition d’ouverture, Angoulême propose au festivalier curieux de découvrir la bande dessinée russe à travers la belle exposition qui lui consacrée dans les locaux du musée du papier.

(suite...)


Angoulême 2010 : le Grand Prix va à Baru
Angoulême 2010 : le Grand Prix va à Baru

Comme chaque année, l’Académie des Grands Prix de la ville d’Angoulême s’est réunie ce matin pour choisir celui qui rejoindra le cercle fermé des auteurs récompensés pour l’ensemble de leur œuvre. Le jury a élu Baru, auteur engagé, en dehors des modes. Un choix fondamentalement populaire, tant Baru a choisi de mettre les gens simples au cœur de ses histoires.

(suite...)


Angoulême 2010 : Le Palmarès
Angoulême 2010 : Le Palmarès

Baru succède à Blutch. L’auteur de « Quéquette Blues » et de « L’Autoroute du soleil » présidera en 2011 le 38e festival de la BD d’Angoulême.

(suite...)


Angoulême 2010 : Le palmarès scelle la réconciliation des anciens et des modernes
Angoulême 2010 : Le palmarès scelle la réconciliation des anciens et des modernes

Le fait était patent depuis plusieurs mois et il se confirme de façon éclatante à Angoulême cette année : entre les anciens et les modernes, la hache de guerre est enterrée. Symboliquement, l’exposition « Cent pour Cent » entérine cette tendance.

(suite...)


Angoulême 2010 : Bilan enthousiaste et fleurets mouchetés
Angoulême 2010 : Bilan enthousiaste et fleurets mouchetés

Le traditionnel point presse des organisateurs du Festival dimanche en fin de journée a été avant tout l’occasion pour eux de se féliciter du déroulement de la 37ème édition du FIBD. Les spectateurs avertis purent toutefois déceler en filigrane quelques indications sur l’avenir de la manifestation.

(suite...)


Angoulême 2010 : coup de chapeau, de paille, à One Piece
Angoulême 2010 : coup de chapeau, de paille, à One Piece

Au Manga Building d’Angoulême, une exposition était dédiée à One Piece, le best seller shônen d’Eiichirô Oda, qui met en scène Luffy au chapeau de paille et son équipage de pirates, en quête du fabuleux trésor donnant son nom au titre. Celle-ci s’est-elle égarée sur « la route de tous les périls » ou valait-elle son pesant de berrys ?

(suite...)


Angoulême 2010 : L’exposition Fabrice Neaud, vue d’un œil rasséréné
Angoulême 2010 : L’exposition Fabrice Neaud, vue d’un œil rasséréné

L’hôtel Saint-Simon d’Angoulême a accueilli l’exposition Fabrice Neaud. Aux antipodes des polémiques suscitées par son degré d’implication dans l’« autofiction », son homosexualité revendiquée ou son rapport d’amour-haine à l’égard de sa ville d’adoption, examinons-la d’un œil rasséréné. Les travaux destinés à notre contemplation ou à provoquer nos réactions furent proposés par un artiste indéniablement original.

(suite...)


Angoulême 2010 :
Angoulême 2010 : "L’île sans sourire" remporte le prix ActuaBD/Conseil Général des Jeunes de Charente

L’île sans sourire, l’album d’Enrique Fernández (édité chez Drugstore) succède donc au Grand duc T.1 de Yann et Hugault, récompensé lors de l’édition de 2009 du prix ActuaBD/Conseil Général des Jeunes de Charente. Décerné par un jury de jeunes élus (qui était cette année exclusivement féminin) du département de la Charente, le prix 2010 fut attribué à l’unanimité, et remis à l’éditeur Benoît Cousin en l’absence de l’auteur absent du festival d’Angoulême.

(suite...)


Angoulême 2010 : Le grand dessein de Blutch
Angoulême 2010 : Le grand dessein de Blutch

Comme souvent (toujours ?) dans son œuvre, Blutch n’a pas choisi la facilité. Pour l’exposition qui lui était consacrée pendant le dernier Festival d’Angoulême, le Président du jury proposait aux visiteurs un accrochage de dessins. Une manière d’exprimer ce qui sous-tend son processus créatif : la liberté.

(suite...)


01. Philippe Lavaud (Maire d’Angoulême) : « La Bande Dessinée fait partie de l’identité d’Angoulême »
Philippe Lavaud (Maire d’Angoulême) : « La Bande Dessinée fait partie de l’identité d’Angoulême »

Rayonnant, le Maire d’Angoulême était visiblement fier de "son" Musée de la Bande Dessinée. La foule occupait tout le parvis le long des quais de la Charente. L’inauguration s’honorait également de la présence de Madame Ségolène Royal, la présidente de la Région Poitou-Charentes, parmi les nombreuses instances politiques nationales et régionales.

(suite...)


02. Mairie d’Angoulême : « Le Festival aura lieu en 2010 »
Mairie d’Angoulême : « Le Festival aura lieu en 2010 »

À quelques jours de la Conférence de presse de la 37ème édition, c’est la partie de bras fer entre le Festival et la Mairie d’Angoulême. En jeu, une histoire de gros sous, mais aussi un jeu politique à quelques semaines des élections régionales.

(suite...)


03. Une expo événement pour le musée de la BD en 2010
Une expo événement pour le musée de la BD en 2010

Le musée de la bande dessinée d’Angoulême dévoile les premières informations sur "cent pour cent", sa première exposition de l’année 2010. Une manifestation 100% internationale et 100% prestigieuse.

(suite...)


04. Philippe Druillet flingue le Maire  d’Angoulême et la Cité de la Bande Dessinée
Philippe Druillet flingue le Maire d’Angoulême et la Cité de la Bande Dessinée

Alors que le Festival et le Maire ont enterré la hache de guerre, Charlie Hebdo publie cette semaine un virulent réquisitoire de Philippe Druillet contre la Ville d’Angoulême, son maire et sa Cité Internationale de l’Image.

(suite...)


05. Angoulême 2010 : Une sélection consensuelle pétrie de contradictions
Angoulême 2010 : Une sélection consensuelle pétrie de contradictions

La sélection 2010 a-t-elle été cette année moins perméable aux chapelles et à l’effet de mode ? C’est l’impression qu’elle donne. Cependant, Glénat est, une fois de plus, le grand perdant de cette édition, récoltant deux nominations dans la sélection officielle pour les trois labels de la maison contre sept pour Delcourt.

(suite...)


06. Angoulême 2010 : Un programme et une sélection sous pression
Angoulême 2010 : Un programme et une sélection sous pression

Vendredi matin, l’équipe du Festival international de la BD d’Angoulême présentait son programme 2010 à la presse dans le cadre prestigieux de l’auditorium du Louvre. Cette année, ses dirigeants tentent une programmation « qui rassemble », mais les relations entre le Festival et la Ville d’Angoulême restent exécrables.

(suite...)


07. Benoit Mouchart : « J’aimerais que la bande dessinée et Angoulême soient fédérateurs. »
Benoit Mouchart : « J’aimerais que la bande dessinée et Angoulême soient fédérateurs. »

Chaque année, la sélection du Festival est sous le feu des critiques. Benoît Mouchart a tenté cette année de modifier sa nomenclature. « Il faut savoir reconnaître ses erreurs » a-t-il dit dans sa présentation à la presse. Nous l’avons rencontré pour vous.

(suite...)


08. Angoulême 2010 : Blutch, un président qui aime les classiques
Angoulême 2010 : Blutch, un président qui aime les classiques

On a pu lire ici ou là des remarques suspicieuses sur celui que Patrice Leconte surnomma « Le Mozart de la bande dessinée ». Publié chez des éditeurs comme L’Association ou Cornélius, on soupçonne le président en titre du FIBD de faire partie d’une catégorie d’auteurs qui, par snobisme assumé, crache sur la bande dessinée classique. Que du contraire.

(suite...)


09. Angoulême 2010 : les essentiels de la programmation
Angoulême 2010 : les essentiels de la programmation

Se rendre au Festival d’Angoulême sans avoir préparé son séjour peut entraîner bien des déconvenues. ActuaBD vous simplifie la tâche en proposant une sélection d’une douzaine d’événements à ne pas manquer pendant les quatre jours du FIBD.

(suite...)