BD d’Asie

  • 7 octobre 2006 0 commentaire

    A 36 ans, Jang Kyung-sub réalise son premier album, bien que travaillant dans le milieu du manwha depuis dix ans. Autour d'un roman graphique de 100 pages, quatre nouvelles complètent cet album évoquant de différentes façons la solitude et une impossible intégration sociale. A la fois sombre, (...)

  • 29 septembre 2006 0 commentaire

    On retrouve dans "Le marécage" l'originalité et les aspects introspectifs de la collection Sakka, mais aussi d'Ecritures. L'album de Choi Kyu-Sok, inspiré de ses années de colocation étudiante, navigue entre chronique du quotidien et réflexions plus profondes. Emotion, humour, sentiments contrariés (...)