5e Fête de la BD à Bruxelles - Florence Cestac Grand Prix Saint-Michel 2014

6 septembre 2014 3 commentaires
  • La cinquième Fête de la BD de Bruxelles s'est inaugurée jeudi soir, ouvrant un week-end de liesse pour le 9e art bruxellois. Désormais, la plupart des institutions bruxelloises y sont associées : CBBD, Maison de la BD, Moof, Prix Saint-Michel mais aussi le Musée Hergé et, fait décisif, les éditions Dupuis ont décidé d'y lancer leur rentrée.
5e Fête de la BD à Bruxelles - Florence Cestac Grand Prix Saint-Michel 2014
Serge Baeken, auteur de "Sugar, ma vie de chat" (Dargaud), prix de la meilleure BD néerlandophone.

C’est la plus ancienne des distinctions pour la bande dessinée francophone fondée par André Leborgne en 1971 : Jacobs, Morris, Hergé, Jijé, Tardi sont venus la recueillir eux-mêmes, bien avant qu’Angoulême ne les distingue. Le Prix saint-Michel doit son nom au patron de la Ville de Bruxelles : l’archange qui surplombe la flèche de l’Hôtel de Ville. Il est décerné depuis deux ans au cours de la Fête de la BD de Bruxelles.

Stephan Colman, Prix du scénario pour "Choc" (dessin Eric Maltaite, chez Dupuis).

C’est Florence Cestac qui est cette année la lauréate du Grand Prix pour l’ensemble de son œuvre qui a reçu son trophée devant un parterre de ministres belges venus exprimer, en français et en flamand, tout le bien qu’ils pensaient du 9e Art (9de Kunst dans la langue de Vondel). Elle venait d’être récompensée à Solliès-Ville.

Le Prix de l’avenir a été remis à Louise Joor, pour Kanopé (Delcourt). La jeune dessinatrice en a profité pour harponner les ministres présents, "puisqu’il y a des politiques dans la salle", et plaider devant eux en faveur des auteurs de bande dessinée dont la situation est précaire (voir notre interview à ce sujet).

Le Prix du meilleur scénario revient à Stephan Colman pour Choc T1 - "Les Fantômes de Knightgrave" (avec Éric Maltaite au dessin, chez Dupuis). Venu exceptionnellement de Liège, lui qui se déplace désormais rarement à ce genre de manifestation, en a profité pour souligner sa gratitude à Maurice Rosy et Will, les créateurs du personnage. Il reçoit ce Prix Saint-Michel vingt ans, quasi jour pour jour, après l’avoir reçu en 1994 pour Billy The Cat, dont le premier volume de l’intégrale paraît en octobre aux éditions Dupuis.

Louise Joor, auteure de Kanopé (Delcourt)

Le Prix du Meilleur album revient à l’album Les Vieux Fourneaux de Paul Cauuet & Wilfrid Lupano (Dargaud). Recueilli par le dessinateur en l’absence du scénariste "qui a horreur de ce genre de remise de prix", le trophée a été remis par Joëlle Milquet, Ministre de l’Enseignement obligatoire, des bâtiments scolaires, de la Petite enfance et de la Culture (Comm.Franç.)

Paul Cauuet, dessinateur des Vieux Fourneaux (Dargaud) avec la nouvelle ministre de la culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Joëlle Milquet.

Le Prix du meilleur dessin 2014 revient au dessinateur Theo pour Le Pape terrible (scénario d’Alejandro Jodorowsky, chez Delcourt) qui l’a reçu dans une chaude embrassade de la Secrétaire d’État à la Région de Bruxelles-Capitale et Ministre-Présidente du Collège de la Commission communautaire française (Cocof), Fadila Laanan.

Theo, dessinateur du "Pape Terrible" (Delcourt) et la Ministre-Présidente du Collège de la Commission communautaire, Fadila Laanan

Le Prix Humour/jeunesse revient à Louca de Bruno Deqier (Dupuis) et Le Prix du meilleur album néerlandophone a été attribué à Sugar - Ma vie de chat (Dargaud) de Serge Baeken, une BD en noir et blanc qui raconte la biographie d’un chat qui a accompagné l’auteur pendant 18 ans. Ce dernier, d’origine flamande, est venu curieusement remercier le jury et le public... en anglais. Subtilités belges...

Le Prix de la presse belge est remis à deux spécialistes bien connus des bédéphiles : Daniel Couvreur, le critique BD du quotidien belge Le Soir, pour son ouvrage sur Belvision, un Hollywood européen (Le Lombard) et Patrick Gaumer pour sa Monographie Rosinski (Le Lombard).

Daniel Couvreur et Patrick Gaumer, lauréats ex-aequo du Prix de la presse à la 5e Fête de la BD à Bruxelles
Photos : D. Pasamonik (L’Agence BD)

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Photos : D. Pasamonik (L’Agence BD)

 
Participez à la discussion
3 Messages :