Afterschool Charisma, T7 - Par Kumiko Suekane - Ki-Oon

28 janvier 2013 0 commentaire
  • Des clones à l'effigie de personnages parfois tristement célèbres se battent pour leur rédemption. Un suspense intelligent et recherché qui prend, dans cet ouvrage, une nouvelle tournure.

L’académie Saint Kleio abrite des élèves représentant les clones d’anciennes figures historiques : Hitler, Mozart, Napoléon et bien d’autres.

Parmi ces noms marquants, se trouve Shiro Kamiya, un jeune adolescent ordinaire, autorisé par son père, le directeur de l’établissement, à évoluer parmi ces célébrités. Mais l’intégration au milieu de ce groupe n’est pas chose aisée surtout lorsque le sosie de Kennedy décède tragiquement comme son original.

Shiro devient le centre de toute attention, il se voit confier une mission pour l’avenir de tous les clones de l’académie. Il représente en réalité le clone du fondateur de Saint Kleio, la maison-mère de chaque clone. Étant donné que son original est moins médiatisé que ses semblables, il peut dés lors, raisonner objectivement, en parangon du libre-arbitre.

Afterschool Charisma, T7 - Par Kumiko Suekane - Ki-Oon

Kumiko Suekane a su décrire lors des précédents tomes chaque clone ainsi que leur personnalité profonde. Shiro Kamiya, le héros de l’histoire se montre très discret, et n’a pour ainsi dire aucun talent particulier comparé à eux.

Pourtant, les clones souffrent comme tout être normalement constitué. Et le fait de ne pouvoir égaler leurs originaux accroît davantage cette souffrance.
Ils sont utilisés tel du bétail pour assouvir la soif de pouvoir de leurs créateurs.

Graphiquement, le travail laisse à désirer : peu d’émotions sont à retenir des personnages, comme si ils évoluaient en décalage avec leur ressenti. Les visages demeurent uniformes sur tout au long du récit, robotisés ou abrutis, du fait de leur clonage. On croirait que ces personnages en sont restés à leur phase de prototype : bouches inexistantes, regards hagards. Le trait dégage d’une manière générale trop d’imperfections et lasse vite. Dommage également pour le manque de détails en arrière-plan, laissant d’énormes vides bien décevants.

Afterschool Charisma déploie un scénario original, complexe et intriguant.
Dommage qu’un texte aussi riche et aussi raffiné soit servi par un dessin aussi pauvre en détails.

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Commander Afterschool Charisma T1 sur Amazon ou à la FNAC
- Le T7 sur Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?