Actua BD
Le site de référence pour la bande dessinée francophone





Angoulême 2013 : les nominés pour le Prix ActuaBD/Conseil Général des Jeunes de Charente
5 janvier 2013

Partager sur Facebook Citer sur votre blog Version imprimable de cet article

Angoulême 2013 : les nominés pour le Prix ActuaBD/Conseil Général des Jeunes de Charente

La rédaction d’ActuaBD a tranché : voici notre liste des 5 albums pré-sélectionnés pour la 5ème édition du Prix ActuaBD/Conseil Général des Jeunes de Charente, qui sera remis pendant le Festival d’Angoulême.

Angoulême 2013 : les nominés pour le Prix ActuaBD/Conseil Général des Jeunes de Charente

En association avec le Conseil Général de la Charente, la rédaction d’ActuaBD propose chaque année depuis 5 ans, à un jury de jeunes élus représentant le Conseil Général des Jeunes de Charente, de récompenser un album de bande dessinée sorti durant l’année écoulée, et s’adressant à un public entre 12 et 15 ans, sans distinction de genre ou d’éditeur : le Prix ActuaBD/Conseil Général des Jeunes de Charente.

Cette initiative a pour but de promouvoir la lecture d’ouvrages de bande dessinée auprès des jeunes à l’occasion du Festival d’Angoulême, mais aussi d’encourager de jeunes élus à défendre leurs coups de coeur et sensibilités, en justifiant leur choix.

JPEG - 14.7 ko

Au cours d’un vote, les quatre membres du jury, désignés parmi les élus du Conseil Général des Jeunes de Charente après s’être portés volontaires, désigneront le vainqueur de l’édition 2013, qui succèdera au Grand Duc T1 en 2009 (Yann et Hugault, Editions Paquet), L’Île sans sourire en 2010 (Enrique Fernández, Drugstore), Freaks’ Squeele T3 en 2011 (Florent Maudoux, Ankama Editions), et aux Mondes de Thorgal T1 l’an dernier (Yann et Surzenkho, Le Lombard).

JPEG - 7.8 ko

Cette année, les 5 albums que nous avons pré-sélectionnés sont les suivants :

- French Kiss 1986, de Michel Falardeau (Glénat)

- Alix Senator, de Valérie Mangin et Thierry Démarez (Casterman)

- Esteban T4, de Matthieu Bonhomme (Dupuis)

JPEG - 51.6 ko

- Niourk, d’Olivier Vatine (Ankama Editions)

- Le Tueur aux Mangas, de Yann et Chris Lamquet (Casterman)

Le jury 2013 est composé des collégiens Neva Deplat, Julie Goyon, Baptiste Faure, et Cloé Rodrigues.

JPEG - 13.9 ko

Ces quatre jeunes élus remettront le Prix le samedi 2 février 2013 aux alentours de midi dans les locaux du Conseil Général de la Charente, en direct au micro de nos partenaires de l’émission "Supplément Week-End" sur Radio FMR Toulouse.

Commander "Alix Senator" chez Amazon ou à la FNAC
Commander "Esteban T4" chez Amazon ou à la FNAC
Commander "French Kiss 1986" chez Amazon ou à la FNAC
Commander "Niourk T1" chez Amazon ou à la FNAC
Commander "Le Tueur aux Mangas" chez Amazon ou à la FNAC

(par Thomas Berthelon)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

12 Messages de forum : Participez à la discussion

  • On leur demande de choisir, mais seulement entre 5 livres alors que 4000 sont sortis sur l’année. Et si ils préfèrent un livre qui n’est pas dans les 5, comment peuvent-ils faire ?

    Répondre à ce message

    • Répondu par Steph le 6 janvier 2013 à  12:34 :

      4000 sorties et un choix entre ... 5 albums ??? vous êtes sérieux, là ??

      Répondre à ce message

      • Répondu par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 6 janvier 2013 à  12:51 :

        Plus sérieux que vous en tout cas qui avez l’air de poser comme principe que, puisqu’il y a 4000 nouveautés, on peut peut plus choisir. Nous pensons le contraire.

        Le principe de ce choix est le suivant : ActuaBD fait une présélection en fonction de la production et de l’âge du jury (on écartera les productions pour adultes, par exemple). Cette sélection est faite par une trentaine de collaborateurs d’ActuaBD, ce sont les albums qui ont remporté le plus de suffrages au sein de la rédaction qui composent le Top 5.

        Après, le jury départage parmi ces cinq. Nous n’allons pas demander à des collégiens de lire des milliers de BD. Nous facilitons aussi le travail des éditeurs qui n’auront que 5 ouvrages à envoyer aux membres du jury. Les 5 ouvrages primés reçoivent une visibilité sur notre site pendant 15 jours. L’album lauréat pendant un mois.

        Ces mêmes membres du jury expliquent leur choix sur antenne immédiatement après le vote. Il y a souvent dans leurs propos de la responsabilité et du bon sens qu’il fait du bien d’entendre après avoir pratiqué pendant un an la gnose du microcosme de la BD, et celle des forumeurs anonymes. Nous n’avons pas à rougir des lauréats des précédentes années.

        Répondre à ce message

        • Répondu le 6 janvier 2013 à  20:02 :

          C’est une drole de façon de faire marcher la jeunesse dans les clous. C’est comme les emmener chez le glacier mais ne leur donner comme choix que vanille ou chocolat.

          Répondre à ce message

        • Répondu par Ozanam le 9 janvier 2013 à  08:46 :

          Plusieurs choses gênantes dans cette façon de faire (je le dis d’autant plus facilement que ma production n’est pas "jeunesse") : 30 collaborateurs (adultes) font une pré-sélection pour des enfants. O.K., vous avez la légitimité pour parler de la BD parce que vous en mangez au petit déj mais en revanche, en tant qu’adulte vous avez un prisme déformé pour savoir ce que le public "enfant" va aimer. Que les albums sélectionnés soient bons, je n’en doutes pas (il suffit de voir la liste) mais vous oubliez quand même que ce public peut avoir ses propres choix qui dépassent l’entendement des adultes (là, je parle en tant que père !). "Le suffrage auprès de la rédaction" n’est donc pas suffisant pour moi. Pour ma part, j’aurai préféré que cette pré-sélection soit le choix d’enfants (j’imagine qu’on peut proposer à une vingtaine d’entre-eux de lire bien plus que 5 BDs par an !). Autre point, mais ça, c’est plus général sur toutes les sélections pour des prix : pourquoi toujours ne retenir que les trois derniers mois de production pour faire une sélection qui doit représenter toute une année ? est-ce que cela veut dire qu’aucune BD vous a marqué plus de 3 mois ? Allez, bonne chance aux sélectionnés ! et bonne lecture aux lecteurs.

          Répondre à ce message

          • Répondu par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 9 janvier 2013 à  09:38 :

            en tant qu’adulte vous avez un prisme déformé pour savoir ce que le public "enfant" va aimer.

            C’est un procès d’intention. Notre rôle est simplement de faciliter la vie des jeunes membres du jury qui ont quelques études à assurer et qui, de plus, s’initient à la politique comme élus du Conseil Général des Jeunes. Le Conseil Général de Charente a fait un partenariat avec ActuaBD pour que l’on fasse pour eux ce premier "tri". Avec une autre rédaction, on pourrait avoir un autre choix. Il se fait que ce partenariat, qui en est à la cinquième année, se passe avec nous.

            Pour ma part, j’aurai préféré que cette pré-sélection soit le choix d’enfants (j’imagine qu’on peut proposer à une vingtaine d’entre-eux de lire bien plus que 5 BDs par an !).

            Antoine, vous imaginez que l’on va solliciter les éditeurs pour qu’ils envoient disons, 20 albums par an à 20 enfants, soit 400 albums ? Demandez à votre éditeur ce qu’il en pense ! Par ailleurs, nous ne sommes pas la Caisse d’Epargne, financièrement et techniquement capable d’établir des jurys régionaux avec des personnalités du monde de la BD, comme pour le prix scolaire. Le prix que vous imaginez a un coût que ni notre rédaction de bénévoles, ni les éditeurs, ni le Conseil Général ne peuvent assumer. Restons modestes, soyons conscients de nos limites. Notre choix est évidemment subjectif et participe simplement à la visibilité de cinq titres, à un moment et dans un secteur où le métier en a bien besoin. En toute humilité.

            Autre point, mais ça, c’est plus général sur toutes les sélections pour des prix : pourquoi toujours ne retenir que les trois derniers mois de production pour faire une sélection qui doit représenter toute une année ? est-ce que cela veut dire qu’aucune BD vous a marqué plus de 3 mois ?

            Pur hasard, car notre règlement porte bien sur toute l’année. Pour les prochaines sélections, nous motiverons la rédaction pour qu’elle fasse attention à ce que son choix porte sur les titres du début de l’année aussi.

            Répondre à ce message

            • Répondu par Ozanam le 9 janvier 2013 à  12:00 :

              cher Didier, il n’y a aucun procès d’intention de ma part. Juste un état de fait : les adultes qui choisissent pour les enfants ne font pas les mêmes choix que les gamins eux-mêmes. Après, sur la question de l’argent, on en reparle autour d’un verre... je suis sûr qu’il existe des solutions pour que personne ne débourse ces 400 livres... du moins pas de cette façon. Au plaisir, A

              Répondre à ce message

  • un choix de 10 à 15 s’impose ! un choix de 5 albums n’est pas représentatif d’une année

    Répondre à ce message

    • Répondu par Sergio SALMA le 6 janvier 2013 à  17:28 :

      Dites donc, Alix et le tueur aux mangas dans la bande dessinée jeunesse ? Je ne suis pas contre, loin de là , mais je ne pense pas que ce fut en tout cas marketé comme tel. Intéressant.

      Répondre à ce message

  • Angoulême 2013 : Les auteurs votent pour le Grand Prix !

    8 janvier 2013 05:12, par bullrag572

    Vous avez vu que les auteurs vont pouvoir élire le futur Grand Prix de la Ville d’Angoulême ? http://www.bdangouleme.com/les-aute...

    Répondre à ce message

  • Pourquoi vous ne citez pas DUPUIS pour Esteban T4 ? Erreur ou ségrégation ?

    Répondre à ce message

    • Répondu par Thomas Berthelon le 11 janvier 2013 à  10:52 :

      Cher Jacques, lisez mieux le texte, vous verrez le mot "Dupuis" noir sur blanc comme les autres éditeurs.

      Répondre à ce message





Commande Albums - Qui sommes-nous ? - Rédaction - Conditions d'utilisation - Régie - Site réalisé avec SPIP