Angoulême 2018 : Urasawa, c’est show !

28 janvier 2018 0 commentaire
  • Gratifé d'un Fauve d'honneur, à l'instar de son compatriote Hiro Mashima, Naoki Urasawa bénéficie comme lui d'une exposition très attractive visible à Angoulême qui donne à voir un grand nombre d'originaux. Mais aussi d'apparitions publiques en tout genre, dont cette master class un peu particulière.

Au gré de son envie, Naoki Urasawa a voulu sa master class donnée à Angoulême très musicale, jouant de la guitare et de l’harmonica, comme son idole Bob Dylan.

Angoulême 2018 : Urasawa, c'est show !

Peu de dessins donc, mais il interpréta diverses chansons, y compris le générique de son émission de télévision sur la chaîne Japonaise NHK, où il reçoit ses pairs mangakas.

L’auteur de 20th Century Boys, Monster ou Billy Bat y ajouta un hommage à Michel Polnareff, en souvenir du premier disque d’un artiste étranger qu’il ait acheté, jeune homme. De quoi se mettre dans l’ambiance de sa nouvelle série, dont des originaux sont visibles dans son exposition et qui se déroule... en France.

Hélas, même lors de la séance de questions à la fin, le sensei japonais du scénario de suspense à rallonge n’ai fait qu’effleurer la surface des choses à ce sujet et a assez peu finalement traité de la substance de son art. Dommage.

Il donne une seconde Master Class aujourd’hui à la salle Bunuel de l’Espace Franquin à 14 heures. Espérons que ce soit moins show.

FR

(par Florian Rubis)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Pour le contenu : © 2018 Naoki Urasawa / Crédits photos : 2018 Florian Rubis

  Un commentaire ?