Ant-Man et La Guêpe débarquent dans les salles obscures !

18 juillet 2018 0 commentaire
  • Comme les étés précédents, Marvel Studios propose son habituel film estival ; au détail près cette année que le-dit film doit sortir dans un contexte où les amateurs ont été il y a très peu chauffés à blanc par « Avengers | Infinity War ».

Même si ce nouveau film est bien évidemment consacré au nouveau binôme formé par l’homme-fourmi et la Guêpe (introduits par le film Ant-Man il y a quelques années), difficile de passer sous silence le contexte dans lequel cette nouvelle itération sort dans les salles obscures : quelques mois après les surprises réservées par Avengers | Infinity War au public, l’univers Marvel va-t-il à nouveau être bousculé par ce film ou continuer d’entretenir l’émotion du moment à travers ce dernier ?

Eh bien, si les spectateurs se dirigent dans les salles obscures dans l’espoir de voir la situation issue d’Infinity War être développée, ils risquent de sortir déçus de la séance car ce n’est clairement pas là le propos de ce film. En effet, comme le nom du film l’indique, ce sont les aventures d’Ant-Man et de la Guêpe qui sont au centre des préoccupations ; Marvel Studios nous évite donc de voir un film où l’on gère depuis la marge les problèmes d’Infinity War, tout en ayant vaguement en toile de fond des personnages qui s’étaient montrés plutôt sympathiques dans leurs premières sorties.

En terme d’adaptation, nous nous retrouvons à nouveau face à des personnages inspirés par des décennies de Comics qui viennent compléter le panel de têtes connues que l’on peut concevoir dans l’univers de l’homme-fourmi, mais une nouvelle fois sous un jour quelque peu différent. Même avec ces introductions qui diffèrent de l’adaptation littérale de leur alter-ego sur papier, rien ne nous a paru fondamentalement déplacé ou malvenu.

Ant-Man et La Guêpe débarquent dans les salles obscures !
La Guêpe mène les opérations dans ce nouveau film.
© Marvel Studios

Ce qui est rassurant à la sortie de la séance, c’est de constater que le film touche un objectif inattendu : si les amateurs s’impatientent de découvrir un film Marvel Studios consacré à un personnage principal féminin, à l’instar de Wonder Woman récemment chez Warner/DC, ils peuvent assurément aller jeter un coup d’œil en direction de ce film car ils ne seront pas déçus par le spectacle mené par la Guêpe ! En effet, le film aurait très bien pu s’appeler La Guêpe et Ant-Man tant le personnage de la Guêpe, campé avec talent par l’actrice Evangeline Lilly, capte pour ne plus la lâcher l’attention du spectateur grâce à ses scènes d’action et sa répartie.

L’autre bon point de ce film repose sur ses différentes intrigues ou dynamiques familiales, comme celles entre Ant-Man et sa fille (cette dernière trouvant à son jeune âge le moyen de mettre du plomb dans la tête de son père) ou la recherche menée par Hank et Hope afin de retrouver Janet, disparue depuis quelques décennies dans l’espace quantique (l’infiniment petit de l’échelle microscopique dans cet univers cinématographique). Il s’agit là de traitement très honorables pour les différents personnages, ce qui permet de leur donner quelque peu de densité.

N’oublions pas aussi de souligner le retour réussi des codes humoristiques issus du premier film, comme par exemple un monologue inimitable mené par l’acteur Michael Peña ; dont le personnage voit heureusement sa participation à l’action progresser.

Scott et les spectateurs vont découvrir que le passé de l’homme-fourmi est encore plus riche que prévu.
© Marvel Studios

À l’image du premier film, le grand bémol à nos yeux de ce film est son intrigue, cousue de fil blanc et qui ne fait que très peu progresser le projet d’ensemble. Comme régulièrement chez Marvel, le principal antagoniste n’est que très peu menaçant dans le fond et son entreprise peu enthousiasmante. Sans révéler l’intrigue, nous imaginons sans grande peine que vous pourrez devinez la chute du film rien qu’à la lecture d’un programme ou d’un synopsis aux portes du cinéma. Notons tout de même ici pour votre information que nous avons vu en projection-presse deux scènes post-générique, dont une après les crédits.

De l’action agréable à suivre grâce à des jeux réussis sur les tailles des objets et des personnages, des personnages principaux qui par ailleurs bénéficient d’une exposition efficace grâce à leur écriture et la qualité du casting qui les supporte... On aimerait écrire qu’Ant-Man et la Guêpe est un film réussi, mais on ne peut qu’être plus mesuré face à une intrigue et un antagoniste peu convaincants à nos yeux. À nouveau, c’est un divertissement agréable mais pas décisif en tant que film. C’est une critique relativement régulière quand on aborde les films Marvel Studios de ces dernières années. Cela n’empêchera pas les amateurs de tels films, comme votre serviteur, de trouver leur intérêt avec ce nouveau long-métrage.

(par Romuald LEFEBVRE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Ant-Man et la Guêpe – Réalisé par Peyton Reed – Avec Paul Rudd, Evangeline Lilly, Michael Peña, Laurence Fishburne, Micheal Douglas et Michelle Pfeiffer – 118 minutes – Marvel Studios – Sortie le 18 juillet 2018.

  Un commentaire ?