Antarès T5 – Par Léo – Dargaud

16 octobre 2013 6 commentaires
  • Depuis près de vingt ans, Léo trace sa saga de science fiction d'une planète à l'autre. Un feuilleton spatial à la botanique inventive et ouvertement anti-militariste qui continue à captiver, malgré quelques longueurs.

Kim Keller, héroïne des « Mondes d’Aldébarran », assure le commandement de la mission en route vers la planète Antarès 4. Pour la jeune femme, c’est un voyage très difficile psychologiquement, puisqu’elle entretient l’espoir de retrouver sa fille, mystérieusement happée par un rayon en provenance d’Antarès. L’équipage de la navette est très hétéroclite, et la présence pesante de l’ultra religieux Jedediah Thornton va chambouler les plans de Kim...

Antarès T5 – Par Léo – Dargaud
Un extrait d’"Antarès" T5
© Léo - Dargaud

Exceptionnellement, il faudra attendre le sixième tome du cycle pour connaître l’épilogue d’« Antarès », troisième partie de la saga des « Mondes d’Aldébarran ». Fidèle à lui même, Léo distille des indices quant aux origines des phénomènes qui chamboulent l’écosystème de la planète au centre de tous les enjeux pour les aventuriers de l’espace. A nouveau, l’inventivité graphique de l’auteur dans ses créations d’animaux, des plantes et de design est bluffante, alors que les intrigues sentimentales entre les protagonistes sont toujours un peu téléphonées. Plus que jamais, c’est l’obscurantisme religieux et l’intolérance qui sont au coeur de cet opus.

Malgré les longueurs et les péchés de bluette, Léo creuse son sillon humaniste et jongle avec les cliffhangers. Résultat : on prend beaucoup de plaisir à suivre (et essayer de deviner) quel sera le prochain rebondissement extraterrestre de ce grand space opera.

(par Morgan Di Salvia)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

A propos de Léo, sur ActuaBD :

> > Les azimuts galactiques de Léo

> « La science-fiction est mon terrain de prédilection » (entretien en décembre 2011)

> « Antarès n’est qu’une projection réaliste du réchauffement climatique » (entretien en avril 2009)

> Antarès T3, T2, T1

> Les Survivants T1

> Terres Lointaines (avec Icar) T2, T1

> Bételgeuse T5

> Namibia (avec Rodolphe) T2 et T1

> Kenya (avec Rodolphe) T4

> Trent (avec Rodolphe) Intégrale 1/3

 
Participez à la discussion
6 Messages :
  • Antarès T5 – Par Léo – Dargaud
    16 octobre 2013 10:38, par ange bleu

    Pour ma part je ne suis pas content de ce tome 5. Déjà le dernier lorgnait du côté de la temporisation et l’histoire n’avançait pas. Là nous partons pour la planète source des rayons mystérieux, trouvons une sphère étrange... et c’est tout.

    Le coeur du tome est dédié à l’accident et au sauvetage d’un hélicoptère. Une péripétie qui n’apporte rien ce n’est de faire durer le récit. Le "chef" de la "secte misogyne" prend la tête et fait perdre du temps à tout le monde : un dispositif narratif trop voyant, surtout qu’il est tellement caricatural et incompétent que le "message" me semble vain. Cette "secte misogyne" ce n’est vraiment pas la meilleure trouvaille de Leo pour faire passer son message féministe...

    Reste que désormais j’attends de pied ferme le dernier tome pour espérer voir un peu d’actions et de révélations car, enfermés dans leur navette, Kim et Cie ont également attendus tout le tome qu’il se passe quelque chose avec cette fichue sphère^^

    Répondre à ce message

    • Répondu le 16 octobre 2013 à  15:31 :

      Antarès n’a jamais été une série d’action, Léo est bien plus intelligent que ça, cet album est formidable, c’est un peu son Bijous de la Castafiore. Pour ma part, ce que je regrette c’est son dessin qui est de plus en plus figé et ringard, ça nuit au plasir de lecture.

      Répondre à ce message

      • Répondu par ange bleu le 16 octobre 2013 à  17:07 :

        Quand je parle d’action, ce n’est pas de scènes d’action mais d’action tout court : c’est à dire d’évènements et plus simplement dit de choses qui se passent.

        De tout le tome Kim et les autres ne font que trouver la sphère et attendre qu’il se passe quelque chose. Le gros du tome est dédié à la péripétie du vol de l’hélicoptère et du sauvetage du "sectaire".

        Nous sommes tout de même en attente d’une avancée du récit depuis la fin du tome 3 (disparition de la fille de Kim). Depuis Léo ne fait que temporiser avec des péripéties tournant autour de la secte "mysogine". J’avoue que je suis bien plus intéressé de résoudre le mystère entourant Antarès et que d’assister à une leçon de morale sur le fait que les femmes sont l’égal des hommes. En soit ce message ne me dérange pas évidemment, c’est juste sa mise en scène, via cette secte, qui commence à me fatiguer : ils sont si extrêmes et si incompétent/idiot, qu’à force c’est lassant et vain. Autant la chose peut fonctionner à petite dose, mais en faire le cœur du récit, alors qu’à côté il y a le mystère de l’exploration…

        Il y a toujours eu un message social dans cette série, mais pas au dépend de l’aventure elle-même et jamais à ce point. Là l’aventure est en pause car ses enjeux sont en pause. Les décors et les créatures de Léo sont toujours très sympas et fascinants, mais comme je l’ai dit cela fait 2 tomes qu’on attend des révélations et depuis nous n’avons eu à nous mettre sous la dent que cette secte et des péripéties très périphériques tout de même je trouve…

        Répondre à ce message

        • Répondu par Frencho-ID le 17 octobre 2013 à  09:16 :

          Je partage cette opinion, même si j’ai quand même pris du plaisir à la lecture de ce tome un peu vain parce que, comme vous, je suis sensible à l’univers que Leo a mis en place, par-delà ses divers tics.

          Répondre à ce message

          • Répondu par ange bleu le 18 octobre 2013 à  23:31 :

            J’ai dit que je n’étais pas content mais il y a tout de même des choses que j’ai apprécié dans le tome mais l’impression de redit par rapport au précédent et la temporisation artificielle m’a agacé en résumé.

            Et puis je n’étais pas au courant avant de le lire que le tome 5 ne serait pas le dernier et j’étais donc convaincu que l’aventure finirait à ma lecture : mauvaise surprise donc^^

            Répondre à ce message

            • Répondu par Gril Claude le 9 février 2015 à  16:29 :

              J’ai lu les critiques et je suis d’accord avec les auteurs de ces critiques. En fait ce tome aurait dû être le tome final d’Antares, mais entre temps Léo a commencé une nouvelle série qui ressemble aux autres ; je suggère à Léo de faire un final commun aux deux séries. Les survivants découvrent la base où en même temps on fabrique les sauts temporels sur la planète et où on kidnappe des gens sur les planètes lointaines, à lui de trouver les raisons de ce trafic. Cela aurait le mérite d’être innovant et serait satisfaisant pour tous les lecteurs petits ou grands
              Cordialement
              Claude Gril

              Répondre à ce message