Area 51 T1 & 2 - Par Masato Hisa - Casterman

23 avril 2015 0 commentaire
  • Une cité rongée par le crime, régie par la loi du plus fort, où caïds, prostituées et règlements de compte constituent le principal horizon des pauvres bougres qui tentent d’y faire leur trou. Bienvenue dans une ville du péché pas tout à fait comme les autres : l’Area 51 !

Nous vous l’avions indiqué il y a peu de temps, ce début d’année se trouve marqué par l’arrivée en France d’un mangaka spécialisé dans les ambiances pulp et noire, Masato Hisa. Ainsi, après Jabberwocky, démarré chez Glénat Manga avec déjà deux tomes, voici que débarque aux éditions Casterman Area 51.

Série débutée en 2011, toujours en cours au Japon, comptant pour l’heure neuf tomes, Area 51 entraîne le lecteur dans une ville cachée où sont parquées, bon gré mal gré, toutes les créatures fantastiques qui jadis peuplaient le monde. En effet, il n’est plus question aujourd’hui qu’elles se promènent librement.

Area 51 T1 & 2 - Par Masato Hisa - Casterman
© 2011 Masato Hisa / SHINCHOSHA / Casterman

Que ce soient des divinités (japonaises, égyptiennes, etc.), des créatures folkloriques (vampires, loup-garous, yétis, etc.), des extra-terrestres ou tous autres non-humains, toutes logent aujourd’hui dans cette ville « refuge », qui a tout de la cité du crime et du péché !

Masato Hisa ne développe pas la raison de l’origine de cette ville, ni même tout son contexte de prison pour indésirables. Non, pour le mangaka le sujet porte plutôt sur la mise en place d’une cité de monstres dans un grand syncrétisme où tout ce personnel fantastique se trouve ré-imaginé dans une vision moderne, décadente et violente.

Ici, c’est manger ou être mangé, avec une organisation sociale basée sur la loi du plus fort, à tendance mafieuse, où les bars malfamés et les prostitués forment le cadre de base. Une ville de monstres, dans tous les sens du terme.

Quelques humains y vivent, pour diverses raisons, dont notre héroïne, Magoi Tokuko, connue sous le nom de McCoy, détective de son état, assistée par Kishirô, un kappa. Le lecteur suit cette baroudeuse désabusée et un brin cynique à travers des affaires qui lui font côtoyer aussi bien les bas fonds de la ville, peuplés de golems et de monstres de bas étage que les beaux quartiers de « l’élite », essentiellement des divinités, qui font peu de cas des créatures mortelles.

© 2011 Masato Hisa / SHINCHOSHA / Casterman

Le récit suit le schéma d’une affaire par chapitre, à quelques exceptions près. L’ambiance se veut noire, les issues souvent tragiques, et les femmes, selon la tradition du genre, se divisent en deux catégories : d’un côté les prostituées, de l’autre les bourgeoises.

Avec son dessin noir et blanc à coup de copieux aplats, on pense inévitablement à Sin City de Frank Miller, et les figures croisées au cours de ces histoires y trouveraient naturellement leur place.

À la proposition d’un « Sin City », Masato Hisa ajoute donc un contexte fantastique lui permettant de nombreuses fantaisies dans les situations ou les objets des affaires, pour un résultat varié et convaincant, avec évidemment ce qu’il faut d’humour pour illustrer l’aspect cool et décontracté des personnages.

Une bonne dose d’action, un fil-rouge autour du passé de notre héroïne à la recherche d’une certaine personne qu’elle désire tuer, une ambiance noire de toute beauté et des monstres étonnants : autant d’éléments qui font d’Area 51 une lecture trépidante, touchante et pleine de surprises.

Si Jabberwocky nous avait réjoui par son ton et son univers débridé, Area 51 frappe à notre sens un coup plus fort et confirme tout le bien que nous pensions déjà de Masato Hisa !

© 2011 Masato Hisa / SHINCHOSHA / Casterman

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Area 51 T1 & 2. Par Masato Hisa. Traduction Ryôko Sekiguchi & Wladimir Labaere. Casterman, collection "Sakka". Sortie le 1er avril 2015. 194 pages. 7,95 euros.

Commander le tome 1 chez Amazon ou à la FNAC

Commander le tome 2 chez Amazon ou à la FNAC

Masato Hisa sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1 de Jabberwocky,
- Lire la chronique du tome 2 de Jabberwocky.

  Un commentaire ?