BD et apprentissage des langues : l’Institut Français s’empare de Lingozing

31 août 2017 0 commentaire
  • Lancée officiellement en mars dernier, l'application LingoZING! affichait clairement sa visée pédagogique avec sa logique d'apprentissage des langues par le biais de notre cher neuvième art. Cinq mois plus tard, le parc de tablettes équipées du logiciel dans les Instituts semble en bonne voie de croissance grâce à l'Institut Français.

À l’heure où la carte mondiale des langues parlées est sur le point d’être bouleversée, s’assurer une bonne diffusion des idiomes est devenu un enjeu crucial face auquel l’Institut Français ne compte pas rester les mains dans les poches.

L’organisme rattaché au ministère chargé des Affaires étrangères et au ministère chargé de la Culture s’est ainsi posé en partenaire de LingoZING ! afin d’équiper les établissements de son réseau, de par le monde.

Un déploiement qui s’appuie également sur un livret d’accompagnement pédagogique rédigé par l’enseignante-chercheuse en didactique des langues et des cultures, Marie-Manuelle Da Silva, se présentant comme un guide de bonne utilisation de l’application, mais également de compréhension des codes de narration dans la bande dessinée.

BD et apprentissage des langues : l'Institut Français s'empare de Lingozing
Plus de cent titres parmi lesquels "Garfield", "Les Schtroumpfs", "Le Chat de Geluck", "Les Profs", "Napoléon", "Thorgal", "Largo Winch" ou "Silex in the city" sont déjà disponibles sur le store.

Face à tous ces éléments, nous pourrions considérer LingoZING ! comme un agent de diffusion ludique de la langue de Molière dans le monde, participant ainsi au soft power de la France, mais ce serait oublier que l’apprentissage peut se faire également du français vers les autres langues de l’application(anglais, français, portugais du Brésil, d’autres langues à venir). De quoi se prendre à rêver d’une future bataille pour l’hégémonie linguistique à coup de phylactères...

Le procédé est simple, la bulle est "lue" dans la langue de votre choix (aujourd’hui : français, anglais, portugais brésilien et espagnol). Seulement disponible sur tablettes pour l’instant.

(par Fabrice FADIGA)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?