Bidule, le « Petit Cubitus »

4 avril 2011 5 commentaires
  • La série « Cubitus » prend un coup de jeune avec le spin-off « Bidule » qui offre des aventures inédites au neveu du gros toutou blanc créé par Dupa. Ce sont les auteurs des « Nouvelles aventures de Cubitus », Pierre Aucaigne et Michel Rodrigue, qui créent cette variante pas très originale.

Le marché est devenu tellement frileux ces temps-ci que la tentation des « marketeurs » est de favoriser les séries connues et de leur assurer une présence permanente sur le marché par des sorties fréquentes et régulières quitte à mettre plusieurs équipes de dessinateurs à l’ouvrage. Ainsi, les séries Alix ou Blake & Mortimer ont-elles leur pérennité assurée au rythme d’un album par an. Les série Thorgal ou XIII s’épandent en spin-offs ou les différentes séries de Spirou ont-elle assuré à Dupuis pas moins de 8 nouveautés en 2010.

Un autre phénomène est récurrent : la création d’un spin-off du personnage où on le retrouve enfant. Peut-être faut-il en trouver l’origine dans le fait que lorsque des personnages passent à la télévision, son audience s’élargit vers des enfants beaucoup plus jeunes qui, souvent, ne savent même pas encore lire. Les scénarios se simplifient et les allusions à l’enfance sont plus nombreuses. Il devient donc nécessaire de lui offrir une production spécifique.

La mode des « baby characters » a été lancée en 1984 par les Muppet Babies (spin-off du Muppet Show de Jim Henson, 15 sept. 1984) [1] simultanément avec le Bébé-Schtroumpf (Smurf Babies de Peyo, 23 sept. 1984), aussitôt imités par Walt Disney (Disney Babies,1985, plus de 600 planches seront dessinées par Claude Marin), Le Petit Spirou de Tome & Janry (1987) voir Kid Lucky de Pearce & Léturgie (1997). Certaines de ces séries connurent parfois un plus grand succès que l’originale.

C’est donc dans cette lignée que s’inscrit Bidule. Si nous reconnaissons les héros mis au point par Dupa et si les personnages secondaires, dont le graphisme « encore plus spontané » (comme le qualifie le dossier de presse), se revendique de Rodrigue, force est de constater qu’ils s’avèrent vraiment quelconques, de même les couleurs criardes et un peu trop visiblement photoshopées.

Les moins de dix ans s’en contenteront-ils ? Pas sûr...

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Commander « Bidule T1 – Agazou » sur Amazon ou à la FNAC

[1Mais elle trouve peut-être son précurseur dans Le Fils d’Astérix d’Uderzo (1983).

 
Participez à la discussion
5 Messages :
  • Bidule, le « Petit Cubitus »
    4 avril 2011 13:40, par Matthieu V

    Quelque part, j’ai du mal a situer le petit Spirou au milieu des autres productions puisque le marche cible est un public jeune adolescent (et beaucoup moins jeune aussi d’ailleurs), au contraire des autres. Le petit Spirou utilise des enfants comme acteurs principaux, mais le ton et les themes abordes sont resolument au dessus des tetes d’enfants qui ne savent pas encore lire, au contraire -ironiquement- de certains albums du grand Spirou (Le nid des marsupilamis en est un exemple special).

    Quand aux Schtroumpfs, leur succes televisuel est tel qu’en dehors de la francophonie, on ignore completement les albums de Peyo (ou de son Studio). Les dessins animes des bebes Schtroumpfs ont-il ete soutenu par des livres pour petits ?

    Bon courage a Bidule, mais Cubitus a une grosse ombre

    Répondre à ce message

    • Répondu par ptitdej le 4 avril 2011 à  16:19 :

      Au secours ... Arrètez d’encombrer les catalogues de ces "spin-off" insupportables.

      Préférons l’inédit et les belles histoires avec des beaux personnages que l’on a envie de retrouver sans cesse !

      Dupa a créé ce beau personnage avec talent. De manière bon enfant et pas sérieuse comme savait faire, et savent toujours d’ailleurs concocter de nombreux auteurs sincères, et c’est tant mieux pour la bd.

      Je trouve désolant que les éditeurs se copient les idées et produits "vendeurs" ... Faut pas prendre les gens pour des buses !

      Un peu de fraîcheur, d’intenses récits et de belles planches au services de ceux-ci ...

      Ben, c’est tout s’qu’on aime !

      Répondre à ce message

  • Bidule, le « Petit Cubitus »
    7 avril 2011 11:39, par tout est mini dans notre vie

    Boarf ... c’est pas nouveau. Un moyen de se faire du fric facile : le petit Spirou (remarquable à mes yeux, ceci dit), le petit Lanfeust, le petit Lucky Luke ... On attend les petits petits hommes, les petits schtroumpfs, les petits Krostons, le petit Bébert le cancrelat et le petit Chlorophylle, tous vendus avec une loupe.

    Répondre à ce message