Actua BD
Le site de référence pour la bande dessinée francophone





Bruxelles au coeur du Manga
13 mars 2009

Partager sur Facebook Citer sur votre blog Version imprimable de cet article

Bruxelles au coeur du Manga

L’exposition qui a lieu en ce moment au Centre Belge de la Bande Dessinée consacre les 20 ans du Manga en Europe. Elle fait écho au très beau livre de Paul Herman consacré à cette double rencontre Orient-Occident, mais également à la première édition de Made in Asia qui prendra place aux portes de Bruxelles ce week-end.

Cette histoire est devenue un classique des salons de Bande Dessinée : il y a 20 ans, Jacques Glénat, soucieux d’exporter son catalogue sous d’autres cieux, proposa ses héros de papier aux gros consommateurs que sont les Japonais. Si leur accueil fut mitigé, il en profita pour ramener dans ses bagages, ce qui constituera une révolution pour le lectorat européen : Akira !

Bien entendu, Récré A2 et le Club Dorothée avaient déjà préparé le terrain de ce ’péril jaune’, comme certains l’entrevoyaient déjà, en diffusant les premiers animés tirés de succès nippons, comme Ken le Survivant, Albator, Goldorak, les Chevaliers du Zodiaque, Sailor Moon, Dragon Ball et bien d’autres. S’en suivit un raz de marée qui permet actuellement aux mangas d’occuper près de 40 % des nouveautés, tout en se développant sur une grande variété de thèmes et de styles tout public.

Bruxelles au coeur du Manga C’est dans une volonté aussi didactique que tout public, que le Centre Belge de la Bande Dessinée développe ces 20 ans de Manga en Europe, un sujet sur lequel on ne les attendait pas vraiment ! Pourtant, l’exposition étonne de simplicité, de clarté, et d’intérêt. Quand on connait le caractère parfois expansif des commentaires du CBBD, la sobriété de certains textes permet de se balader très simplement dans les thèmes abordés : on profite des explications claires centrant les différences entre Shonen, Shojo et Seinen ; des mangas classiques, sportifs, guerriers ou culinaires, ainsi que des héros incontournables comme Akira, Gunnm, Astroboy, la Rose de Versailles (Lady Oscar), Néon Genesis Evangelion, Nausicaa, One Piece, Naruto, Bleach, Berserk, Full Metal Alchimist et Death Note.

Difficile de séparer la culture Manga des jeux et figurines qui y sont liés, c’est ainsi que l’on prendra plaisir à retrouver des héros mythiques sous différentes déclinaisons, pour le bonheur des grands et des petits. Il est tout de même certains noms à laquelle l’exposition se devait de consacrer une vitrine à part entière. Si bon nombres d’originaux égaient l’ensemble de la visite, on prendra un grand plaisir à observer entre autres les très belles planches de Masamune Shirow (Ghost in the Shell), Naoki Urasawa, Osamu Tezuka et Taniguchi.

JPEG - 26.6 ko
One Piece dans tous ses états

Enfin, dans un style très oriental alors que l’on n’aurait jamais pu demander à un auteur japonais de sortir ses illustrations de son contexte, c’est Frédéric Boilet, un auteur européen vivant au Japon, qui crée le fil rouge de l’exposition grâce à des images tirées de son Tokyo est mon Jardin, rehaussé de décors réels nippons : tout un poème, autant dans la forme que dans le fond.

C’est essentiellement à son commissaire que cette exposition doit sa réussite : Paul Herman a su marier sa passion du récit à son ouverture d’esprit et à sa collection de jouets pour réellement transporter le public, qu’il soit novice ou esthète. Les amateurs qui voudraient aller un cran plus loin dans cette analyse devront se pencher sur le dernier-né de ses recueils d’illustrations, Europe-Japon, regards croisés en bandes dessinées.

JPEG - 30.1 ko
Paul Herman, à côté d’une illustration de Boilet

Plus dense que son dernier Voiliers et bulles en mer, ce livre est une invitation au voyage, à la tolérance et à la richesse des autres cultures. Paul Herman découpe son ouvrage en deux parties, la première se lisant à l’occidentale de gauche à droite, reprenant historiquement les illustrations du Japon dans les dessins de quotidien et de bandes dessinées européennes, tandis que la seconde partie du récit, pouvant se lire dans la continuité de la première, ou de droite à gauche ’à l’orientale’, reprend les premières estampes, puis mangas, évoquant l’inspiration européenne des auteurs du pays du soleil levant. Mis à part les titres des pages, tout le livre est d’ailleurs entièrement bilingue français-japonais, et les planches ainsi que les couvertures sont présentées dans leur version originale, ce qui renforce l’intérêt de l’ensemble.

Cette ’brique’ de plus de 250 pages est une réelle encyclopédie à tout amateur qui se doit, tout en symbolisant un pied de nez pour les conservateurs acharnées de tous bords : oui, la bande dessinée européenne a créé de magnifiques chefs-d’œuvre en s’inspirant de la culture nippone et vice-versa. Bien entendu, il serait impensable de les réduire à ces visions, mais ces regards croisés permettent d’enterrer la hache de guerre des défenseurs systématiques de la BD franco-belge en leur ouvrant les yeux sur les pépites à côté desquelles ils pourraient passer.

Pour prolonger ce regard à la fois passionné et interrogatif sur l’Orient, le salon Made in Asia, qui rappelle fortement celui du Japan Expo français, propose aux passionnés, amateurs ou simples curieux, une évasion ludique dans la culture asiatique et ses loisirs. Cette première édition fêtera dignement l’art qui a incontestablement contribué à valoriser et populariser la culture asiatique en occident, le Manga. Mais elle n’oubliera pas pour autant les autres incontournables orientaux, notamment la cuisine et les arts martiaux. Vous pourrez néanmoins y rencontrer d’illustres mangakas, visiter des expositions thématiques et vous entretenir avec vos auteurs favoris lors de conférences animées.

Si la formule n’est pas réellement identique à celle de Japan Expo, il nous reste à espérer qu’elle rencontrera un succès semblable.

JPEG - 43.1 ko
De superbes planches couleurs de Taniguchi

- commander Europe-Japon, regards croisés en bandes dessinées en ligne,

- En lire les premières pages en ligne

L’exposition 20 ans de Mangas en Europe se tiendra jusqu’au 7 juin au Centre Belge de la Bande Dessinée, Rue des Sables, 20 à 1000 Bruxelles. Plus d’infos

Made in Asia se tiendra ces 14 & 15 mars au palais du Heysel à Bruxelles. Plus d’infos

A vos agendas, voici les actuels et prochains événements de Bruxelles BD 2009 :

- Blueberry by Gir : une retrospective de la série mythique à voir à la maison de la bande dessinée jusqu’au 14 juin.

- Rétrospective Philippe Berthet à la galerie Thierry Goossens, jusqu’au 21 mars.

- La réputée école de St Luc nous dévoile son Collectif 2048 jusqu’au 15 mars.

- 20 auteurs ont donné leur vision de Bruxelles pour le vingtième anniversaire de sa région. Avant la parution de ce livre, l’exposition des originaux de François Avril, Philippe Berthet, Émile Bravo, Renaud Colin, Nicolas de Crécy, Johan De Moor, André Geerts, Dominique Goblet, Jean-Claude Götting, André Juillard, Régis Lejonc, Jacques de Loustal, Cédric Manche, Vincent Mathy, David Merveille, Ever Meulen, François Schuiten, Thierry Van Hasselt, Sacha Goerg et Bernar Yslaire se déroule au BIP jusqu’au 22 mars.

- Le Centre d’Art de Rouge-Cloître fête du 5 mars au 12 avril les quarante ans de Bande Dessinée de Marc Hardy.

- Une exposition consacrée au travail d’Ever Meulen se tient à la rue des Lombards du 6 mars au 3 avril.

- Il vous reste quelques jours pour participer au concours de BD amateur "People et Paparazzi à Woluwe-Saint-Lambert", dont les oeuvres seront par après exposées du 18 mars au 18 avril.

- Du 10 mars au 7 juin, le Centre Belge de la Bande Dessinée consacre donc une exposition dédiée aux 20 ans de Manga en Europe.

- La première édition de Made In Asia se tiendra donc au Heysel ces 14 et 15 mars, et fêtera le manga et l’art oriental sous toutes ses formes.

- Ce 15 mars se tiendra le match retour du Championnat Impro BD France-Belgique (le match aller s’est déroulé à Angoulême). Plus d’infos.

- Pour clôturer ce programme partiel, du 27 mars au 28 juin se tiendra une grande exposition dans les Musées royaux des beaux-arts de Belgique. Regards Croisés de la BD Belge présente, au travers du regard de 20 auteurs belges contemporains, cent ans de bande dessinée, mettant en évidence les liens entre l’école belge et les grands courants de la bande dessinée mondiale.

Pour tous ces événements, vous trouverez plus d’informations sur le site de Bruxelles BD 2009.

Photos : © CL Detournay

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Un commentaire ?





Commande Albums - Qui sommes-nous ? - Rédaction - Conditions d'utilisation - Régie - Site réalisé avec SPIP