CRA, Centre de Rétention Administrative - Par Meybeck - Des ronds dans l’O

1er octobre 2014 0 commentaire
  • Pour son premier album, Jean-Benoît Meybeck s'attaque au sujet des centres de rétention administrative, centres dans lesquels sont retenus hommes et femmes de tous âges, étrangers, en attente de papiers et menacés d'expulsion du territoire.

En 2012, à Toulouse-Cornebarrieu, Meybeck participe à la campagne « Ouvrez les portes » organisée par Migreurop et Alternative Européenne, campagne visant à obtenir l’accès des journalistes et de la société civile aux centres de rétention pour lesquels nous n’avons pratiquement aucune information, ni sur ce qui s’y passe, ni comment sont traités les migrants, ni sur le respect de leurs droits.

C’est cette campagne, qui a duré douze jours, du 26 mars au 6 avril 2012, que retranscrit Jean-Benoît Meybeck. L’ouvrage s’ouvre par le dernier jour pour ensuite repartir au premier et enfin se terminer au douzième jour avec la fin de la campagne.
Les différentes associations intervenantes (La Cimade, La Ligue des Droits de l’Homme, Médecins du monde, Tournefeuille Sans Papiers, Cugnaux Sans Papiers, etc.) ont recueilli les témoignages de migrants qui se sont retrouvés détenus au centre de Cornebarrieu... Tous sont édifiants, relatant des faits violents et traumatisants, et décrivant des conditions de détention très dures... Si les officiels refusent de qualifier ces centres de "prisons", cela y ressemble pourtant comme deux gouttes d’eau.

Pour ces hommes et ces femmes, arrachés à leur vie quotidienne et enfermés dans ces CRA, l’expérience est hautement traumatisante ; nous voyons en effet que, même s’ils sont libérés, tous restent très choqués par l’attitude et les méthodes des policiers envers eux et par leur incarcération.

Pour nous transmettre ces témoignages, Meybeck adopte deux styles graphiques : l’un, pour les témoignages directs des migrants, est plus dur, brut de pomme, expressionniste, avec des aplats noirs tranchés, proche parfois du style d’Edmond Baudoin ; l’autre, pour retranscrire le déroulement de la campagne et l’action des militants, est plus en douceur, proche parfois par exemple du style d’Etienne Davodeau.

La diversité des témoignages et de la mise en scène fait que l’on apprend beaucoup de choses en lisant "CRA", sans s’ennuyer une seconde.

CRA, Centre de Rétention Administrative - Par Meybeck - Des ronds dans l'O
© Des ronds dans l’O

Sur le même sujet, les éditions Des ronds dans l’O avaient déjà publié en 2011 l’album "Droit d’asile" d’Étienne Gendrin sur des demandeurs d’asile mineurs, et plus récemment l’album "Un Monde Libre" de Halim Mahmoudi sur le thème plus large de l’immigration. Des ouvrages de sensibilisation pour aborder et comprendre ces questions plus sereinement que sous l’angle de l’hystérie collective.

(par François Boudet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?