Cachés - Par Mirranda Burton (traduction Vincent Henry) - La boîte à bulles

15 avril 2013 0 commentaire
  • Portraits pleins d'empathie d'handicapés mentaux participant à des ateliers d'art. Un album primé en Australie, témoignage d'une réalité universelle : créér aide à vivre.

Mirranda Burton raconte dans Cachés sa propre expérience : professeure d’art à temps partiel pour "adultes intellectuellement déficients". Travailler avec ces élèves qui souvent vivent dans un monde à part l’a amenée à un mélange d’immense bienveillance, de vigilance, d’adaptation, mais aussi de courage. Entre les difficultés à communiquer, les handicaps concrets et les inévitables sautes d’humeur, Mirranda a tenté d’apporter à tous de quoi produire des travaux, même modestes. Surtout, elle a participé à la vie d’une communauté ou soignants, encadrants et pensionnaires forment presque une famille.

Organisé en chapitres/portraits, cachés présente plusieurs handicapés rencontrés durant les ateliers : chacun parvient plus ou moins à s’exprimer, à comprendre des consignes. Ronnie vit avec une obsession avec laquelle il faut composer, tandis que Julie, fan de rock’n’roll, postule à une école d’art reconnue malgré son autisme.

D’une grande sensibilité, le regard de Mirranda Burton reste touchant de bout en bout. Son dessin pâtit de certaines limites, rattrapées par des scènes fantasmées créant de jolies respirations dans le récit.
Cachés - Par Mirranda Burton (traduction Vincent Henry) - La boîte à bulles

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Commander l’album sur Amazon.fr ou sur FNAC.com

  Un commentaire ?