Chaque jour Dracula - Loïc Clément et Clément Lefèvre - Delcourt jeunesse

29 juin 2018 0 commentaire
  • Et si Dracula avait été un petit garçon (presque) comme les autres ? Il va à l'école, fait ses devoirs... Mais c'est aussi un vampire et cette différence lui attire la jalousie d'autres enfants. Un album sur le harcèlement scolaire et sur la différence.

Les enfants peuvent êtres cruels entre eux. Une affirmation banale qui peut se transformer en réponse toute faite lorsqu’un enfant revient de l’école en pleurs. Il ne faut parfois pas grand chose : un mot, un regard, une différence. Depuis quelques années, la violence ordinaire répétée, verbale ou physique, a un nom : harcèlement. Le terme n’est pas nouveau mais la société y est attentive.

Chaque jour Dracula - Loïc Clément et Clément Lefèvre - Delcourt jeunesse
(c) Clément Lefèvre

Loïc Clément imagine un Dracula jeune. Sa particularité, ses canines, la blancheur de sa peu et son intolérance au soleil, le rendent différent. Et cette différence attire la jalousie parmi ses camarades d’école. Les enfants peuvent êtres cruels entre eux.
Dracula n’arrive pas à en parler à son père, qui se rend bien compte que quelque chose ne va pas. La victime, par son mutisme, reste dans le cercle vicieux dans lequel l’ont fait entrer ses "bourreaux".
Finalement, grâce à l’intercession d’un médecin, la parole pourra se libérer. Et avec elle le petit vampire qui, avec l’aide de son père, renversera la situation.

La difficulté de parler du harcèlement (c) Clément Lefèvre

Le sujet traité par Loïc Clément est sensible et le dessin de Clément Lefèvre magnifique avec une mise en couleur particulièrement réussie. Les personnages sont très expressifs. Toutefois, tout le monde n’est pas un vampire et tous les enfants ne s’appellent pas Dracula. Reste donc à savoir si les jeunes lecteurs pourront s’identifier à ce personnage et prendre exemple sur lui pour briser le cercle vicieux, ou ne pas le laisser se refermer.
Sur le même sujet, la série d’albums Seule à la récrée est plus réaliste, peut-être pour des enfants un peu plus grands (collèges)...
Les enfants peuvent être cruels entre eux...

La banalité et la cruauté du harcèlement (c) Clément Lefèvre

(par Jérôme BLACHON)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

.
Commander Chaque jour Dracula chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?