Actua BD
Le site de référence pour la bande dessinée francophone





Décès de Martin Vaughn-James
8 juillet 2009

Partager sur Facebook Citer sur votre blog Version imprimable de cet article

Décès de Martin Vaughn-James

Son éditeur nous apprend le décès de l’artiste Martin Vaughn-James, l’auteur de La Cage, survenu en Provence, le 3 juillet 2009.

Décès de Martin Vaughn-James
Dessin de Martin Vaughn-James
Impressions nouvelles

Ce dessinateur anglais, né en 1943 à Bristol a vécu un peu partout dans le monde : à Londres, à Montréal, à Tokyo, à Paris et à Bruxelles où il séjourna longtemps. Il commence sa carrière dans les années 1970, illustrant de nombreux écrivains, et oeuvrant pour de nombreuses revues comme Minuit, Obliques, La Nouvelle Critique, Libération, Jungle… Il a publié au Canada quatre romans visuels : Elephant (1970), The Projector (1971), The Park (1972) et The Cage en 1975.

Son premier livre paru en France est L’Enquêteur chez Futuropolis en 1984. Mais c’est l’édition française de La Cage qui le consacre de ce côté de l’Atlantique. « Chez Vaughn-James, écrivions-nous récemment dans une chronique, nous sommes dans un champ de création limite. Exigeant, comme ont pu l’être Joyce ou Beckett en littérature, Escher ou Magritte dans le graphisme, son dessin est proprement littéraire. Il joue avec le sens des images comme l’on fait, en écrivant, des jeux de mots, de la poésie. Il en ressort une évidente étrangeté, une impression décalée comme celle que l’on a pu ressentir dans certains travaux de Joost Swarte et d’Ever Meulen, dans les cases-rébus de Chris Ware, ou dans cet album unique aux teintes bleutées, lui aussi encagé, de Dave McKean. » Tout les originaux de cet album ont été acquis par le Musée de la Bande Dessinée d’Angoulême.

JPEG - 26.5 ko
Martin Vaughn-James en Augustin Desombres (par M.F. Plissart et François Schuiten)
© Casterman

Ses ouvrages sont pour la plupart publiés aux Impressions Nouvelles qui lui ont également consacré une monographie signée Thierry Groensteen en 2002. Ces dernières années, cet artiste se consacrait à la peinture.

La carrière de Martin Vaughn-James

Ses ouvrages aux Impressions Nouvelles

En médaillon : Autoportrait de Martin Vaughn-James. DR.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

3 Messages de forum : Participez à la discussion

  • Décès de Martin Vaughn-James

    8 juillet 2009 13:31

    "La Cage" est assurément un des livres les plus exigeants et passionants qu’il m’ait été donné de lire. Il opérait effectivement dans un champ de création limite, tel un explorateur des possibilités du médium. La photo est extraite de "L’enfant Penchée", si je ne me trompe, où il prête ses traits à Augustin Desombres.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Lisanna le 15 juillet 2009 à  16:38 :

      C’est vraiment dommage de connaître si peu les gens qui nous entourent et de perdre notre temps à regarder "ailleurs"...à la recherche de quoi ??? De qui ??? Et de ne reconnaître leurs mérites quand elles sont en vie... c’est vraiment dommage...

      Répondre à ce message

      • Répondu par von le 24 octobre 2009 à  16:46 :

        merci à internet de m’avoir fait découvrir une personne d’exception.pourquoi ne pas l’avoir associé au formidable engouement suscité par les cités obscures ?

        Répondre à ce message





Commande Albums - Qui sommes-nous ? - Rédaction - Conditions d'utilisation - Régie - Site réalisé avec SPIP