Des Années Folles à l’apocalypse : BD à Bastia interroge l’histoire

16 avril 2018 0 commentaire
  • Les deux principales expositions thématiques du festival BD à BASTIA 2018 avaient trait à l'histoire. L'une, sur les "Figures des Années Folles", revenait sur l'histoire telle qu'elle a eu lieu, ou du moins telle que nous l'imaginons au travers de quelques bandes dessinées récentes. L'autre, sur le monde "Post A.", spéculait sur ce que l'histoire pourrait être à la suite d'une ultime catastrophe. Avec, en filigrane, une question : que la bande dessinée nous révèle-t-elle de notre perception du monde ?

Outre la grande exposition consacrée à Lorenzo Mattotti et une dizaine d’autres, certes de moindre ampleur, dédiées à un artiste ou une œuvre, la 25e édition du festival BD à Bastia accueillait deux belles expositions thématiques : "Figures des Années Folles" et "PostA.".

Sans être directement reliées entre elles, ces expositions faisaient écho à la rencontre organisée par le centre culturel Una Volta avec l’historien Sylvain Venayre et le dessinateur Étienne Davodeau, qui étaient venus s’exprimer [1] sur le projet d’une "Histoire dessinée de la France". En effet, comme avec la collection née de la collaboration entre La Découverte et La Revue dessinée, les expositions amenaient les visiteurs non seulement à s’intéresser à l’histoire, mais aussi à réfléchir à son écriture, sa mise en scène et ses liens avec notre monde actuel.

Exposition "Figures des Années Folles" - Du 5 au 11 avril

Cette exposition sur des personnages emblématiques des années 1920, dont la vie a été racontée en bande dessinée, nous plongeait dans l’ambiance de l’époque grâce à la scénographie imaginée par Inclusit Design et la musique du groupe Nini Set Cabaret, venu ponctuer de ses notes les visites du samedi après-midi. Les Années Folles furent une période à la fois de transition et de transformation, entre les deux conflits mondiaux, et d’effervescence, de bouillonnement, en particulier dans les domaines artistiques et culturels.

C’est ce que l’exposition faisait ressentir grâce aux œuvres de Catel & José-Louis Bocquet (pour Kiki de Montparnasse et Joséphine Baker), de Daphné Collignon et Virginie Greiner (pour Clara Malraux dans Avant l’heure du tigre et Tamara de Lempicka), de Julie Birmant et Clément Oubrerie (Il était une fois dans l’Est, Isadora Duncan), d’Édith et Zidrou (Emma G. Wildford) et d’Alex W. Inker (Panama Al Brown). Les autrices - majoritairement représentées dans cette exposition - et les auteurs ont d’ailleurs pu expliquer leur travail et débattre de leur démarche lors de deux rencontres avec le public [2]. Si les avis diffèrent parfois, notamment quant à la place à accorder aux "figures d’émancipation féminine", une conclusion s’impose : l’histoire demeure un sujet inspirant, vecteur à la fois de réflexion et de recherche graphique.

Des Années Folles à l'apocalypse : BD à Bastia interroge l'histoire
Exposition "Figures des Années Folles"
Exposition "Figures des Années Folles" - Alex W. Inker - Panama Al Brown
Exposition "Figures des Années Folles" - Alex W. Inker - Panama Al Brown
Exposition "Figures des Années Folles" - Alex W. Inker - Panama Al Brown
Exposition "Figures des Années Folles" - Alex W. Inker
Exposition "Figures des Années Folles" - Alex W. Inker - Panama Al Brown
Exposition "Figures des Années Folles" - Alex W. Inker - Panama Al Brown
Exposition "Figures des Années Folles" - Alex W. Inker - Panama Al Brown
Exposition "Figures des Années Folles" - Alex W. Inker - Panama Al Brown
Exposition "Figures des Années Folles"
Exposition "Figures des Années Folles"
Exposition "Figures des Années Folles" - Catel Muller & José-Louis Bocquet - Joséphine Baker
Exposition "Figures des Années Folles" - Catel Muller & José-Louis Bocquet - Joséphine Baker
Exposition "Figures des Années Folles" - Catel Muller & José-Louis Bocquet - Joséphine Baker
Exposition "Figures des Années Folles" - Catel Muller & José-Louis Bocquet - Joséphine Baker
Exposition "Figures des Années Folles" - Julie Birmant & Clément Oubrerie - Isadora
Exposition "Figures des Années Folles" - Julie Birmant & Clément Oubrerie - Isadora
Exposition "Figures des Années Folles" - Daphné Collignon & Virginie Greiner - Avant l’heure du tigre
Exposition "Figures des Années Folles" - Daphné Collignon & Virginie Greiner - Avant l’heure du tigre
Exposition "Figures des Années Folles" - Daphné Collignon & Virginie Greiner - Avant l’heure du tigre
Exposition "Figures des Années Folles" - Daphné Collignon & Virginie Greiner - Tamara de Lempicka
Exposition "Figures des Années Folles" - Daphné Collignon & Virginie Greiner - Tamara de Lempicka
Exposition "Figures des Années Folles" - Daphné Collignon & Virginie Greiner - Tamara de Lempicka
Exposition "Figures des Années Folles" - Daphné Collignon & Virginie Greiner - Tamara de Lempicka
Exposition "Figures des Années Folles" - Daphné Collignon & Virginie Greiner - Tamara de Lempicka
Exposition "Figures des Années Folles" - Catel Muller & José-Louis Bocquet - Kiki de Montparnasse
Exposition "Figures des Années Folles" - Catel Muller & José-Louis Bocquet - Kiki de Montparnasse
Exposition "Figures des Années Folles" - Catel Muller & José-Louis Bocquet - Kiki de Montparnasse
Exposition "Figures des Années Folles" - Catel Muller & José-Louis Bocquet - Kiki de Montparnasse
Exposition "Figures des Années Folles" - Catel Muller & José-Louis Bocquet - Kiki de Montparnasse
Exposition "Figures des Années Folles" - Catel Muller & José-Louis Bocquet - Kiki de Montparnasse
Exposition "Figures des Années Folles" - Catel Muller & José-Louis Bocquet - Kiki de Montparnasse
Exposition "Figures des Années Folles" - Edith & Zidrou - Emma G. Wildford

Exposition "Post A." - Du 5 avril au 11 mai

Il n’était bien sûr pas directement question d’histoire dans cette exposition consacrée à des œuvres se plaçant dans des mondes post-apocalyptiques. Mais les travaux de Xavier Coste et Olivier Cotte (Le Lendemain du monde), Ludovic Debeurme (Epiphania), Helge Reumann (Black Medicine Book) et Guillaume Trouillard (Aquaviva) provoquent un certain nombre d’interrogation sur notre avenir, et donc sur ce qui sera notre histoire. La fin du monde est-elle inéluctable et quelle forme, alors, prendrait-elle ? Comment l’humanité s’en accommodera-t-elle ? Les questions les plus immédiates nous engagent encore plus frontalement. Que les raisons de l’apocalypse soient géopolitiques, climatiques, naturelles et techniques, quelle est notre part de responsabilité ?

Les auteurs, qui ont pu intervenir sur le sujet [3], ne donnent pas de réponse à l’emporte-pièce. Ouvrant des perspectives, chacun à leur manière, ils laissent fonctionner leur imagination pour nous donner à voir ce que notre histoire peut nous réserver. Abordant par exemple, et en général de biais, les questions de l’écologie, du survivalisme ou du transhumanisme, ils ne versent jamais dans le moralisme et inventent autant un avenir que des formes : en somme, un réel travail d’artiste.

Exposition "Post A." - Ludovic Debeurme - Epiphania T.1
Exposition "Post A." - Ludovic Debeurme - Epiphania T.1
Exposition "Post A." - Ludovic Debeurme - Epiphania T.1 & 2
Exposition "Post A." - Ludovic Debeurme - Epiphania T.1
Exposition "Post A." - Ludovic Debeurme - Epiphania T.1
Exposition "Post A." - Ludovic Debeurme - Epiphania T.2
Exposition "Post A." - Ludovic Debeurme - Epiphania T.2
Exposition "Post A." - Ludovic Debeurme - Epiphania T.2
Exposition "Post A." - Helge Reumann - Black Medicine Book
Exposition "Post A." - Helge Reumann - Black Medicine Book
Exposition "Post A." - Helge Reumann - Black Medicine Book
Exposition "Post A." - Helge Reumann - Black Medicine Book
Exposition "Post A." - Helge Reumann - Black Medicine Book
Exposition "Post A." - Helge Reumann - Black Medicine Book
Exposition "Post A." - Helge Reumann - Black Medicine Book
Exposition "Post A." - Helge Reumann - Black Medicine Book
Exposition "Post A." - Helge Reumann - Black Medicine Book
Exposition "Post A." - Helge Reumann - Black Medicine Book
Exposition "Post A." - Helge Reumann - Black Medicine Book
Exposition "Post A." - Helge Reumann - Black Medicine Book
Exposition "Post A." - Helge Reumann - Black Medicine Book
Exposition "Post A." - Helge Reumann - Black Medicine Book
Exposition "Post A." - Xavier Coste & Olivier Cotte - Le Lendemain du monde
Exposition "Post A." - Xavier Coste & Olivier Cotte - Le Lendemain du monde
Exposition "Post A." - Xavier Coste & Olivier Cotte - Le Lendemain du monde
Exposition "Post A." - Xavier Coste & Olivier Cotte - Le Lendemain du monde
Exposition "Post A." - Xavier Coste & Olivier Cotte - Le Lendemain du monde
Exposition "Post A." - Guillaume Trouillard - Aquaviva
Exposition "Post A." - Guillaume Trouillard - Aquaviva
Exposition "Post A." - Guillaume Trouillard - Aquaviva

(par Frédéric HOJLO)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Tous les dessins sont © leurs auteurs. Photographies © Frédéric Hojlo.

Centre culture UNA VOLTA
Rue César Campinchi
20200 Bastia
Tél : 04 95 32 12 81
centreculturel@una-volta.org
Lundi / Mardi / Jeudi / Vendredi : 9 h - 12 h / 14 h - 20 h
Le Mercredi : 9 h - 20 h
Pendant les vacances scolaires : 9 h - 12 h / 14 h - 18 h

Sur le festival BD à BASTIA 2018, lire également :
- BD à BASTIA 2018 : le festival corse fête ses 25 ans !
- Trait libre et couleurs vives : "Les Mondes de Mattotti" exposés à Bastia
- BD à BASTIA 2018 : des expositions pour tous les lecteurs

[1Rencontre s’étant déroulée le dimanche 8 avril et animée par Philippe-Jean Catinchi.

[2Rencontres s’étant déroulées le samedi 7 avril et animées par l’auteur de ces lignes.

[3Rencontre s’étant déroulée le samedi 7 avril et animée par Quentin Girard.

  Un commentaire ?