En chemin elle rencontre… T2 - Collectif - Des ronds dans l’O

8 mars 2011 2 commentaires
  • Après la parution en 2009 d’[un premier volume dénonçant les violences faites aux femmes->http://www.actuabd.com/En-chemin-elle-rencontre-Collectif-Des-ronds-dans-l-O], voici un second tome du collectif {« En chemin elle rencontre… »}, pour défendre cette fois-ci le respect des droits des femmes.

Participent à ce numéro 24 auteurs, douze hommes et douze femmes, parmi lesquels : Agnès Bihl, José-Louis Bocquet, Claire Bouilhac, Catel, Florence Cestac, Laetitia Coryn, Rémi Courgeon, Etienne Davodeau (qui réalise la couverture), Nathalie Ferlut, Jacques Ferrandez, René Follet, Johanna, Chris Lamquet, Marie-Hélène Loisel, Pat Masioni, Kkrist Mirror, Marie Moinard, Dimitri Piot, Gilles Rochier, Damien Roudeau, Anne Rouvin, Muriel Salmona, Tsutsail, et Damien Vanders. Certains ont déjà participé au premier tome comme Marie Moinard, René Follet ou encore Damien Vanders.

Comme pour le premier tome, différents sujets sont abordés tels que par exemple le droit de s’aimer (Chris Lamquet nous parle sur une planche des « viols correctifs » en Afrique du Sud à l’encontre des lesbiennes…), le droit à l’IVG et à son accès (un récit de 12 pages écrit par Marie Moinard et dessiné par Damien Vanders), les femmes algériennes qui ont été lynchées à Hassi Messaoud (un récit de 4 pages dessiné par Jacques Ferrandez qui a également écrit un long texte d’introduction), l’accès aux soins (par Rémi Courgeon), le déséquilibre des naissances entre garçons et filles en Chine, en Inde, etc., les jeunes filles en milieu scolaire (un récit touchant de 4 pages de Florence Cestac), le stress post traumatique après des violences subies (un récit de 12 pages écrit par Marie Moinard et dessinée par Anne Rouvin) et les explications scientifiques de cette « mémoire traumatique » (un récit réalisé avec la collaboration du Docteur Muriel Salmona, psychiatre, psychothérapeute, responsable de l’Antenne 92 de l’Institut de Victimologie, mis en images par Claire Bouilhac), la violence psychologique (un récit de 4 pages écrit par Tsutsail et dessiné par Dimitri Piot), et d’autres récits encore…

En chemin elle rencontre… T2 - Collectif - Des ronds dans l'O
Planche de Chris Lamquet
(c) Des ronds dans l’O

Ces histoires, ces bandes dessinées, textes, illustrations, photos, également des chansons avec Agnès Bihl, sont réalisés par quelques grands noms de la Bande Dessinée tels que Jacques Ferrandez, Florence Cestac, Chris Lamquet, Catel, René Follet, ou encore Kkrist Mirror, … mais également par des jeunes auteurs tels que Damien Roudeau, Laetitia Coryn, Tsutsail, etc… Malgré cela, le niveau reste homogène et tous décrivent la réalité des choses, sans voyeurisme, avec sincérité, sensibilité et émotion.

Le but de cet album, comme le premier, est d’aider à faire prendre conscience de ce fléau et d’aider des femmes victimes, notamment de viol ou de violences conjugales, à sortir de l’enfermement dans lequel bien souvent elles se retrouvent coincées.

Un album fort, à lire et à partager.

- A voir sur le net : L’émission « Un monde de bulles » consacrée à « En chemin elle rencontre… » tome2 , sur la chaine Public Sénat.

- Lire la chronique du tome 1

(par François Boudet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • Vous le précisez à juste titre. Je conseille vivement aux passionnés de BD de regarder l’émission du 4 mars d’Un monde de bulles consacré à cet ouvrage avec comme invitées Claire Bouilhac, Agnès Bihl et la conceptrice du projet. Un numéro d’Un monde de bulles fort et salutaire.
    Espérons que cette BD permette de prendre conscience et d’informer un grand nombre de lecteurs sur les conditions des femmes, qui ne sont malheureusement pas encore toujours respectées ! Espérons que cette BD sensibilise les lecteurs aux violences subies par les femmes, et ceci pas uniquement pour la Journée de la Femme, mais pour toute l’année, car c’est un combat constant de faire respecter les droits des femmes et de lutter contre tout type de violence !

    Répondre à ce message

    • Répondu par Silvain le 10 mars 2011 à  23:53 :

      Une rectificiation. Une erreur s’est glissée dans mon message (et personne n’a crié au scandale !), due probablement à la fatigue de la journée de travail. Ce n’est pas Claire Bouilhac qui était sur le plateau d’ Un monde de bulles, mais Florence Cestac.

      Répondre à ce message