En prélude au film, Valérian sur tous les fronts

21 juin 2017 0 commentaire
  • C’est un « Carpet Bombing » en règle : alors que le film Valérian sort en salle le 26 juillet prochain , il ne se passe pas un mois sans qu’un événement ne vienne « teaser » le blockbuster à venir avec, dans l’actualité, une exposition majeure à la Cité des Sciences qui courra jusqu’en janvier 2018, et un « Guide des mille planètes » signé Christophe Quillien chez Dargaud.

Le film de Luc Besson s’annonce comme un moment important dans les relations entre la bande dessinée et le cinéma. Alors que jusqu’à présent les plus gros budgets étaient réservés aux plus gros « blockbusters » de la profession (Astérix, Tintin… et ne parlons pas des super-héros US), on voit arriver des productions importantes qui misent sur des valeurs commerciales « moyennes » (Valérian, Les Gardiens de la galaxie…). Ce qui veut dire que l’on est sorti d’une mentalité qui se veut une simple déclinaison de licence pour s’intéresser davantage au contenu des histoires qui nous sont racontées.

En prélude au film, Valérian sur tous les fronts
Dimanche dernier, la production du film souhaitait la"Fête des pères" aux deux créateurs de Valérian et Laureline. Good Idea !
DR © EuropaCorp

Or, le scénario de Pierre Christin pour Valérian regorge d’idées géniales et de réflexions profondes. Un peu trop profondes pour Besson qui préféra, dans Le Cinquième Ėlément, s’inspirer des univers de Moebius et de Jean-Claude Mézières plutôt que de les développer pour le cinéma. La raison ? Trop coûteux. Il n’avait ni les moyens, ni la technologie pour développer des projets aussi ambitieux : « Tout a changé avec Avatar de James Cameron », dit Besson. Grâce aux nouvelles technologies de l’image, l’accès aux mille planètes de Valérian a été possible. Et nous y voilà, donc.

Passé au crible par les scientifiques de la Cité des Sciences

Bien entendu, c’est de bonne guerre, Dargaud, l’éditeur de Valérian, en profite pour mettre en avant cette création majeure issue de son catalogue. Et ce n’est que justice pour les deux auteurs, Pierre Christin (scénario) et Jean-Claude Mézières (dessins), qui avaient créé leur duo d’agents spatio-temporels en 1967, il y a donc 50 ans !, pour l’hebdomadaire Pilote. En multipliant les rééditions en tout genre, mais aussi les événements. Ainsi, après Angoulême en janvier, c’est la Cité des Sciences à Paris qui accueille Valérian et Laureline jusqu’au 14 janvier 2018.

© Jean-Claude Mézières et Pierre Christin & Dargaud
Valérian à la Cité des Sciences. En réalité augmentée.
© Jean-Claude Mézières et Pierre Christin pour la Cité des sciences et de l’industrie

Il faut dire que cette bande dessinée de SF –une des premières du genre en France- prend place au XXVIIIe siècle et multiplie les hypothèses de développement de la vie dans l’univers, tout en soulignant les invariances structurelles quelles que soient les civilisations : les bouleversements rencontrés par les migrations, les échanges économiques, les impacts environnementaux et les choix de société entre césarismes et communismes.

Dans un parcours d’une quarantaine de planches originales et de reproductions de grand format, trois scientifiques Roland Lehoucq (astrophysicien), Alain Musset (géographe), et Jean-Sébastien Steyer (paléontologue) interrogent Pierre Christin sur les options prises dans ses récits en ce qui concerne les univers et les civilisations qui sont décrits, leur sociopolitique, leur faune et leur flore.
Dans des alvéoles adaptées aux enfants de plus de dix ans, organisées autour d’une salle de projection, les visiteurs entrent dans l’univers de Valérian et Laureline grâce à une expérience virtuelle de réalité augmentée.

© Jean-Claude Mézières et Pierre Christin, Dargaud éditeur.
Le Guide des 1000 planètes par Christophe Quillien (Dargaud)

Suivez le guide !

Enfin, pour mieux se replonger dans l’univers de Valérian et Laureline, Christophe Quillien a eu la bonne idée de nous écrire un «  Guide des mille planètes » (Éditions Dargaud) qui, à travers plus de 300 entrées, revisite de fond en comble l’univers de Christin et Mézières dans un abécédaire enrichi de commentaires des auteurs.

Les personnages, le bestiaire extraterrestre, les planètes, les intuitions et les inventions, les inspirations, les sources triviales et les créations de référence… Ce bréviaire remarquable de finesse et de concision, toujours informatif et agréable à lire, est une étape indispensable pour aborder le film de Besson et pour se replonger au besoin dans un classique parfait, une saga de science-fiction unique en son genre.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Exposition « Valérian et Laureline en mission pour La Cité »
Jusqu’au 14 janvier 2018
Cité des sciences et de l’industrie Plus d’infos en ligne

Valérian – Le Guide des mille planètes – Par Christophe Quillien – Editions Dargaud (en librairie le 3 juillet)

-  Commander cet ouvrage chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?