Enola et les animaux extraordinaires, un petit joyau des Editions de la Gouttière

29 mars 2016 0 commentaire
  • Avec la série Elona, les éditions de la Gouttière nous font pénétrer dans un univers fantastique gentiment décalé évitant la mièvrerie et la facilité de certaines publications destinées aux plus jeunes.

Alors qu’ils jouent dans la rivière, trois enfants voient apparaître une licorne plutôt agressive. Celle-ci embroche brutalement la gourde de l’une d’entre eux, Brindille. Revenue au village en compagnie de ses amis Piotr et Sven, la fillette raconte l’aventure à son père, le chef du village. Furieux, celui-ci décide d’attaquer les licornes accusées d’avoir violé un pacte instauré entre les deux communautés. Brindille va alors faire appel à Enola, la petite vétérinaire spécialisée dans les animaux fantastiques. Habituée à fréquenter les personnages de contes et de légendes, la jeune fille aux cheveux violets ne tardera pas à découvrir les véritables raisons des Licornes.
Cette histoire qui débute comme un conte va alors prendre des allures de fable morale et écologique, dont Enola parviendra avec tact et énergie à démêler l’intrigue.

On retrouve dans ce second épisode la jeune et dynamique vétérinaire spécialiste du fantastique et de l’insolite, flanquée de son chat malicieux. Ici point de monstres hurlants les dents acérées, ni d’épouvantables créatures ou de flots d’hémoglobine.Si Elona s’intéresse aux animaux extraordinaires , le fantastique de la série n’a rien effrayant mais privilégie surtout la poésie et le merveilleux.

Enola et les animaux extraordinaires, un petit joyau des Editions de la Gouttière
L’univers d’Enola associe un fantastique bon enfant et une certaine poésie

La narration de Joris Chamblain recycle ce qui a fait le succès des Carnets de Cerise, rythmée et souvent drôle, déclinant un univers attachant mais réaliste non dépourvu d’un humour déjà présent dans la littérature jeunesse. Pour sa part Lucile Thibaudier met en scène cette histoire au moyen d’un graphisme élégant et séduisant. Les effets de mises en page sobres mais efficaces et un jeu astucieux à partir des différents plans rendent ce récit dynamique et agréable à lire. La qualité des couleurs n’est pas non plus pour rien dans la restitution d’une ambiance proche de l’univers de la littérature enfantine. L’ensemble se lit donc avec plaisir et apparaît bien adapté au jeune public (6 7 ans) auquel cette série est plus particulièrement destinée.

JPEG - 12.7 ko
Enola, une vétérinaire peu ordinaire apparue en janvier 2015.

On ne présente plus les éditions de la Gouttière, pilier du festival d’Amiens et prolongement éditorial de l’association On a Marché sur la Bulle, organisatrice des Rendez-Vous de la Bande Dessinée d’Amiens. Ce « petit éditeur » offre un catalogue presque exclusivement réservé aux petits. Nous aurons l’occasion d’y revenir.

N’hésitant pas à proposer des BD sans texte au succès confirmé (Anuki de Maupomé et Sénégas ou le magique Passe Passe de Dawid et Cuveele) sélectionné à Angoulême, l’an dernier, l’éditeur nordiste ne cache pas ses ambitions pédagogiques. Ainsi il propose en téléchargement (gratuit) des fiches de travail pour les enseignants désireux de travailler avec les petits. Une démarche pleine d’ambition pour les jeunes (et moins jeunes !) lecteurs !

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Enola et les animaux extraordinaires, T. 2 - Par Joris Chamblain - Editions de la Gouttière

Commander ce livre
chez Amazon ou à la FNAC

© Illustrations Chamblain et Thibaudier – Editions de la Gouttière 2016

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?