Flying Witch T1 - Par Chihiro Ishizuka - Nobi Nobi

22 mars 2017 2 commentaires
  • Une jeune citadine originaire de la région de Tokyo part s’installer dans le nord-est du Japon, à la campagne, afin de terminer son apprentissage. Entre petits plaisirs du quotidien et découverte de la nature, notre héroïne devra aussi parfaire ses connaissances de sorcière !

Makoto Kowata, 15 ans, quitte sa ville natale de Yokohama pour s’installer dans de la famille qui habite la préfecture d’Aomori (extrême nord de Honshû, la principale île du Japon). C’est dans un environnement reposant, proche de la nature, qu’elle débute, tout en continuant d’aller au lycée, son activité professionnelle : celle de sorcière !

Flying Witch est un shônen manga [1] de Chihiro Ishizuka. Publiée depuis 2012 chez Kodansha dans le Bessatsu Shônen Magazine (L’Attaque des Titans, Arslan, Sankarea), il s’agit d’une série de type « tranche de vie », relaxant et mignon, qui compte pour l’heure cinq tomes.

La magie n’y tient pas réellement un rôle central et sert plutôt de cadre. Le récit se structure sur la forme d’une histoire par chapitre, ayant trait le plus souvent au quotidien et à la découverte de la vie à la campagne.

Ainsi, Makoto exprime-t-elle le désir de cultiver un jardin pour produire légumes et herbes pouvant lui servir pour ses activités de sorcière ? Sa famille d’accueil d’origine fermière lui prête un terrain... mais qui s’avère totalement en friche ! Donc séance de désherbage et de préparation du sol pour notre héroïne, assistée des enfants de la famille : Chinatsu et Kei. Il y sera question de jardin et de chasse au faisan !

Flying Witch T1 - Par Chihiro Ishizuka - Nobi Nobi
Un cadeau étrange mais très précieux : l’intention sera-t-elle comprise ?
© 2012 Chihiro Ishizuka / KODANSHA

Évidemment le surnaturel n’est pas en reste, mais joue la carte du train-train quotidien comme lorsque l’esprit apportant le printemps se présente et se désole d’avoir fait peur à la jeune Chinatsu !

L’ensemble se révèle assez drôle, même touchant par moment, et Chihiro Ishizuka réussit merveilleusement bien à installer une ambiance zen et heureuse dans cette chronique campagnarde sur fond de magie et de surnaturel bon enfant.

Le trait simple de la mangaka ne paie pas de mine mais il apparaît net et clair, et fait son œuvre, surtout que sa simplicité se marie bien aux propos de « vie ordinaire et quotidienne » du récit.

Un titre indéniablement attachant, apportant une belle douceur de vie qui fait du bien dans notre époque citadine qui s’écoule à toute vitesse !

Séquence de désherbage !
© 2012 Chihiro Ishizuka / KODANSHA
Et un peu de magie tout de même !
© 2012 Chihiro Ishizuka / KODANSHA

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Flying Witch T1. Par Chihiro Ishizuka. Traduction Aurélien Estager. nobi nobi, collection "Manga". Sortie le 8 mars 2017. 160 pages. 6,95 euros.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

[1Shônen : désigne un type de manga ayant pour cible éditoriale les garçons adolescents.

 
Participez à la discussion
2 Messages :