François Bourgeon prolonge les Passagers du Vent chez 12 bis

5 juillet 2008 5 commentaires
  • Après presque 25 ans de repos, les {Passagers du Vent} reprendront du service chez {12 bis}. La relance d'une série mythique chez un éditeur plus modeste rassurerait l'auteur. Le {Cycle de Cyann} et {Les Compagnons du Crépuscule} sont également du lot.

Chef d’œuvre de la bande dessinée moderne, les Passagers du vent firent les heures glorieuses de Circus, avant de faire rêver des milliers de lecteurs dans les albums de Glénat. Si François Bourgeon avouait avoir pensé à plusieurs scénarios de suite [1], rien ne semblait se dessiner clairement .

Nous avons pu contacter l’auteur qui trouve un peu prématuré de rentrer dans les détails de ces futurs albums :"Je m’étais déjà lancé dans plusieurs versions pour prolonger les aventure des "Passagers du Vent", car des personnages comme ceux-ci ne vous quittent jamais complètement, nous confie en riant François Bourgeon. Toutefois, le prochain tome n’étant prévu que dans plus d’un an, il est trop tôt pour vous en donner dans un aperçu. Je préfère en préserver la surprise, ce qui me laisse la possibilité d’en modifier le contenu si j’en ressentais le besoin, alors qu’en le déflorant trop tôt, je pourrais moi-même m’enfermer dans une tournure qui ne me plairait guère. Je laisse les éditions 12 bis vous donner plus d’informations sur le futur de nos collaborations."

Du côté de chez Casterman, on souligne que cette cession a été faite " avec la complète approbation des auteurs", mettant fin à la procédure juridique en cours entre François Bourgeon et l’éditeur tournaisien.

Laurent Muller, ancien directeur éditorial de Glénat et actuellement co-fondateur des éditions 12 bis, nous confirme la reprise de la série mythique : "François Bourgeon nous a effectivement confié l’édition de ses albums. Un accord a été signé entre Casterman, Claude Lacroix, François Bourgeon et nous-mêmes pour transférer le fond des albums de Bourgeon chez 12 bis, à savoir les Passagers du Vent, les Compagnons du Crépuscule, ainsi que les deux premiers épisodes et le hors-série du Cycle de Cyann. La signature s’est déroulée dans un climat cordial et satisfaisant pour toutes les parties."

François Bourgeon prolonge les Passagers du Vent chez 12 bis
Dominique Burdot et Laurent Muller, les fondateurs des éditions 12bis.
Photo : D. Pasamonik pour L’AgenceBD

On a quand même senti que l’éditeur semblait légèrement tendu en évoquant ces propos. On peut comprendre l’importance que revêt le fonds Bourgeon pour cette jeune maison d’édition, mais dont les fondateurs bénéficiaient déjà de longues années d’expériences chez Glénat.

Deux nouveaux albums des Passagers du Vent sortiraient alors au sein de la nouvelle maison d’édition, de quoi satisfaire les lecteurs avides de connaître la suite des épopées maritimes et exotiques d’Isa, de Mary, d’Hoel, et d’Enora, qui furent réellement révolutionnaires pour leur époque.

Nous ne manquerons de vous tenir au courant des suites données à ces informations.

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Photo de François Bourgeon en médaillon : © Laurent Mélikian

[1Bourgeon à la Hune, page 13, 1996,Glénat.

 
Participez à la discussion
5 Messages :
  • François Bourgeon prolonge les Passagers du Vent chez 12 bis
    15 juillet 2008 10:30, par Marc Bonhomme

    je suis un fan depuis la première heure de François Bourgeon que je suis depuis ses débuts, et j’ai été choqué par le mauvais procès que lui ont intenté les éditions Casterman. un auteur est un artiste et il ne peut être harassé par son éditeur pour bacler son oeuvre.j’ai toujours apprécié la qualité artistique de ses albums ainsi que les sujets traités. je suis heureux pour lui et pour ses lecteurs que cette bataille juridique arrive à son terme d’une manière satisfaisante et je lui souhaite bonne chance chez son nouvel éditeur.

    Répondre à ce message

  • J’ai appris de mon libraire que le contrat avec 12Bis prévoit un tirage de 1 000 000 d’exemplaires pour le premier (nouveau) tome !!!!!
    Coup de poker de l’auteur vis-à-vis des éditeurs ?
    Bluff ?
    Qu’en est-il vraiment ?

    CW

    Répondre à ce message

    • Répondu par Pirlouit (le gentil troll qui n’aime pas le trolley) le 22 août 2008 à  23:37 :

      Ce serait une première pour le nouvel album d’un revenant (excellent) chez un nouvel éditeur. Quels moyens marketing ? Quel effort publicitaire ? Quelle promotion ? Les passagers sont une excellente série, mais je ne pense pas qu’ils en vendent plus que du dernier XIII ou Titeuf.

      Répondre à ce message

  • La suite des passagers du vent est le chef d’oeuvre d’un maitre absolu de la BD. Un dessin a couper le souffle, des couleurs magnifiques et un scenario super ficelé et émouvant.
    Ca fait plaisir de voir que de vrais dessinateurs prennent encore le temps de faire des oeuvres comme celle la.

    Répondre à ce message

    • Répondu par la plume occulte le 12 mars 2010 à  15:33 :

      Tout ça lui fait trop de qualités pour ne pas susciter la jalousie et l’aigreur des membres du jury d’Angoulême.Ou alors il y manque de copains pour lui donner,à moins que ce ne soit parce qu’il y a trop longtemps qu’il à quitté Paris

      Répondre à ce message