Front Mission Dog Life & Dog Style, T10 - Par Otagaki & Line - Ki-Oon

28 août 2013 0 commentaire
  • Dernier volume qui clôt la saga. Un dixième tome tant attendu pour un final quelque peu conventionnel.

Harukiyo récupère la mallette comprenant l’ordinateur relié au système de défense USN. Pour ce faire, il élimine le général Archibald et, au même instant, Tamira, sur qui repose le succès de la mission, se retrouve grièvement blessée.
La troupe du Berger affronte les forces ennemies dans un combat fratricide, sans possibilité de retour. Pendant ce temps, Kai fait face à son frère, entouré de décombres dévastés.

Avec ce dixième opus de Front Mission Dog Life & Dog Style, Yasuo Otagaki met un terme à cette guerre entre l’OCU (les pays d’Asie du sud-est et du Pacifique) et l’USN (alliance formée par les pays d’Amérique).

Front Mission Dog Life & Dog Style, T10 - Par Otagaki & Line - Ki-Oon
©C.H.Line/Ki-Oon

Les premiers tomes de cette saga nous ont fait frémir par leur intensité, grâce aux personnages charismatiques se démarquant les uns des autres et à un scénario accrocheur par son côté réaliste. Cependant, depuis l’arrivée du Berger, une baisse de régime nette est visible au niveau de la trame : situation centrée sur son groupe qui s’éternise depuis le sixième tome et qui n’apporte que peu d’intérêt, ainsi qu’un fil conducteur ne se basant que sur des combats aériens interminables. Le Berger, ce protagoniste fade, n’apporte guère de fraicheur au scénario... Qui plus est, ce dernier tome se lit très rapidement... Trop.

Nous retiendrons néanmoins que la force du récit réside dans l’action, que cette guerre, nous la vivons pleinement et comprenons rapidement que personne ne s’en sortira indemne.

Quant à Kenichi Inuzuka, ce journaliste racoleur qui diffuse des images scandaleuses vers les médias du monde entier, les dernières pages du récit nous font toucher toute l’horreur de son rôle.

La touche graphique de C.H.LINE captive d’entrée de jeu : comme à son habitude, il parvient à créer une ambiance démesurée offrant une panoplie de détails visuels. À défaut de créer des protagonistes suffisamment énigmatiques, le dessinateur se focalise sur les arrières-champs et les prises de vues aériennes qui, par moment, sont à couper le souffle.

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander Front Mission Dog Life & Dog Style T1 sur Amazon ou à la FNAC
- Le T10 sur Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?